Billet de blog 21 mars 2022

Bilan : "la dette publique" du quinquennat, rendre des comptes.

"la dette publique" du quinquennat. Rendre des comptes par double inventaire détaillé. 1. Publier le montant de dette que l'on nous a fait rembourser au cours de ce quinquennat ? Publier la liste chiffrée des dépenses qui ont justifié ce montant.  2. Publier la liste des dépenses publiques qui constitueront le montant de dette qu'on nous fera payer après.

michel-lyon
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Autant l'injonction à payer est toujours présentée comme impérative, autant doit-elle être justifiée.

1. Quel montant de dette nous a t-on fait rembourser au cours de ce quinquennat ? Publier la liste chiffrée des dépenses qui ont justifié ce montant. 

2.  Publier la liste détaillée des dépenses publiques effectuées au cours de ce quinquennat, qui constitueront le montant de dette qu'on nous fera payer. Quel montant ce total atteint-il déjà à 4 semaines du scrutin final?

Sans oublier les nombreux cadeaux sans contrepartie vers les grosses sociétés et multinationales.

Sans oublier toutes les tâches qui incombaient à une fonction publique et qui ont été soustraitées au secteur à but lucratif. Préciser pour quel montant et le nom de la société soustraitante. 

Et sans oublier les commandes d'armes mutilantes, si elles sont considérées comme dépense à rembourser.

Annexe : https://www.mediapart.fr/journal/economie/230222/comment-la-dette-publique-discipline-la-democratie    " (...) Dans l’économie financiarisée qui est la nôtre, la dette publique est la matière première des marchés financiers qui en sont donc dépendants. Mais au lieu d’en faire une force à leur avantage, les États se sont enfermés dans une fonction de soutien et de garantie des marchés. Une garantie dont la déconstruction de l’État social est un gage.  Dans ces conditions, il ne peut y avoir qu’une démocratie de façade, écrit l’auteur. Pour ne jamais remettre en cause la prééminence de l’ordre de la dette, on abreuve l’opinion de récits sur les dangers de la dette et le besoin de réduire les dépenses. Tout choix en dehors de ceux-ci est impossible. (...)  Dans ce cadre, l’ennemi de la démocratie, ce sont les discours universalisants qui installent l’idée que tout le monde est concerné, au même niveau, par l’ordre de la dette et la menace de l’inflation. ... "

https://www.mediapart.fr/journal/economie/310321/comment-le-recit-conservateur-sur-la-dette-publique-reprend-le-dessus  "Deux chercheurs soulignent, dans une note récente, que les propositions du gouvernement sur la dette publique sont des moyens classiques d’imposer un récit conservateur face à une réalité qui lui échappe. Mais quelle réponse apporter à l’hégémonie d’un tel récit ? "

https://www.mediapart.fr/journal/france/150121/comprendre-les-enjeux-de-la-dette-publique  article de Martine Orange.  " ...   les risques réels que représente la dette publique, les besoins auxquels elle répond et les pistes pour modifier la donne actuelle.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Amérique Latine
Au Mexique, Pérou, Chili, en Argentine, Bolivie, Colombie, peut-être au Brésil... Et des défis immenses
Les forces progressistes reprennent du poil de la bête du Rio Grande jusqu’à la Terre de Feu. La Colombie est le dernier pays en date à élire un président de gauche, avant un probable retour de Lula au Brésil. Après la pandémie, les défis économiques, sociaux et environnementaux sont immenses.
par François Bougon
Journal — États-Unis
Devant la Cour suprême, le désarroi des militantes pro-avortement
Sept ans presque jour pour jour après la légalisation du mariage gay par la Cour suprême des États-Unis, celle-ci a décidé de revenir sur un autre droit : l’accès à l’avortement. Devant l’institution, à Washington, la tristesse des militants pro-IVG a côtoyé la joie des opposants.
par Alexis Buisson
Journal — Parlement
Grossesse ou mandat : l’Assemblée ne laisse pas le choix aux femmes
Rien ou presque n’est prévu si une députée doit siéger enceinte à l’Assemblée nationale. Alors que la parité a fléchi au Palais-Bourbon, le voile pudique jeté sur l’arrivée d’un enfant pour une parlementaire interroge la place que l’on accorde aux femmes dans la vie politique.
par Mathilde Goanec
Journal
Personnes transgenres exclues de la PMA : le Conseil constitutionnel appelé à statuer
Si la loi de bioéthique a ouvert la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules, elle a exclu les personnes transgenres. D’après nos informations, une association qui pointe une « atteinte à l’égalité » a obtenu que le Conseil constitutionnel examine le sujet mardi 28 juin.
par David Perrotin

La sélection du Club

Billet de blog
Cour Suprême : femme, débrouille-toi !
Décision mal-historique de la Cour Suprême états-unienne d’abroger la loi Roe vs. Wade de 1973 qui décriminalisait l’avortement. Décision de la droite religieuse et conservatrice qui ne reconnaît plus de libre arbitre à la femme.
par esther heboyan
Billet de blog
L'avortement fait partie de la sexualité hétéro
Quand j'ai commencé à avoir des relations sexuelles avec mes petits copains, j'avais la trouille de tomber enceinte. Ma mère a toujours dépeint le fait d'avorter comme une épreuve terrible dont les femmes ne se remettent pas.
par Nina Innana
Billet de blog
Droit à l’avortement: aux États-Unis, la Cour Suprême renverse Roe v. Wade
La Cour Suprême s’engage dans la révolution conservatrice. Après la décision d'hier libéralisant le port d’armes, aujourd'hui, elle décide d'en finir avec le droit à l'avortement. Laisser la décision aux États, c’est encourager l’activisme de groupes de pression réactionnaires financés par des milliardaires évangéliques ou trumpistes. Que se passera-t-il aux élections de mi-mandat ?
par Eric Fassin
Billet de blog
Roe VS Wade, ou la nécessité de retirer le pouvoir à ceux qui nous haïssent
Comment un Etat de droit peut-il remettre en cause le droit des femmes à choisir pour elles-mêmes ? En revenant sur la décision Roe vs Wade, la Cour suprême des USA a rendu a nouveau tangible cette barrière posée entre les hommes et les femmes, et la haine qui la bâtit.
par Raphaëlle Rémy-Leleu