85. Produit marketing : la fabrication d’un Président sans capital politique.

Récit d’un membre actif de la start up En Marche qui a lancé E. Macron avec les méthodes et le vocabulaire du marketing, à l’intention du pulic ciblé : les entreprises et les diplomés de l’enseignement supérieur. C’est la seconde partie de l’émission de France Culture  (1) à partir de la minute 30.

 

(1) A ré-écouter sur franceculture.fr  La suite dans les idées. Samedi 22 juin 13h Piquer  30' . ici

 

Outsider, E. Macron a su trouver des postures nouvelles, des ressources symboliques.

A profité de circonstances imprévisibles. Dont les primaires de l’UMP et du PS, l’implosion de Fillon , le soutien de Bayrou et de DSK.

Les ralliés issus du PS et de LR ont eu l’impression de continuer ce qu’ils faisaient avant. Pas gênés, après un démarrage repéré centre-gauche, de naviguer très à droite.

Depuis Sakozy déjà, on avait compris que le schéma des partis de la démocratie parlementaire étaient mort. et puisé dans la caisse à outils du marketing d'entreprise.

 Berner les foules avec les valeurs de la république.

Et mobiliser le monde des entreprises chefs de file et start up, avec de grands projets tel celui ADP décrit dans l'article de Jade Lindgaard le 26 juin Ici

https://www.mediapart.fr/journal/france/260619/de-gonesse-roissy-une-bombe-climatique-au-nord-de-paris

 

L'étude sociologique dirigée par des universitaires, intéressante, doit aussi être écoutée en première partie de cette émission., 

 

Les réseaux de Macron https://www.youtube.com/watch?v=-FGHlHiFq8Y Denis Robert interviewe  Marc Endeweld

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.