106. "Séparatisme" raciste versus séparatisme de la caste.

Dernière preuve du séparatisme de la caste, donnée par Reporterre à Concarneau buffet de 300 affairistes pour le lancement d'un super chalutiers congélateur désastre écologique, et manif des pêcheurs interdite. Énumération séparatiste à suivre.

 (Remanié et complété le 29 septembre.)

L'acharnement à fractionner le peuple dont l'unité d'action est redoutée, amène nos gouvernants et tous les réactionnaires à taxer de "séparatisme" les particularités d'habillement, culinaires, de culte etc. et  finalement de "type" de visage ou de couleur de peau. Accusation raciste.

A tel point qu'un Algérien courageux qui prend en chasse le terroriste du 25 septembre 2020 et vient informer la police, est mis instantanément en garde à vue, sur préjugé raciste. De quel côté est le séparatisme ???

A tel point qu'un ministre appelle à ne pas donner de nourriture aux migrants. Séparatisme de la caste, contre notre tradition culturelle de fraternité.

A suivre...

Ce super chalutier ultra moderne (IA ?) appartenant à une société hollandaise, lancé en France, a un pouvoir destructeur considérable, est vu par la caste qui écrase les populations du monde, comme source de profits énorme, qui doit être arrosée en fête 300 personnes à Concarneau sous forte protection policière. Pendant que le rassemblement protestataire de pêcheurs a été interdit ! Merci à Reporterre de nous en avoir informé. 

La frénésie 5G ne s'adresse qu'à la caste avec un financement public massif et une lourde empreinte écologique, pour le mythe d'une vie de luxe améliorée par des gadgets dérisoires.   https://reporterre.net/Plaintes-et-resistances-en-cascade-contre-les-encheres-de-la-5G   

Le projet de loi ASAP  protège les sites industriels dangereux, accélère la déréglementation. Lire : https://www.mediapart.fr/journal/france/300920/politique-publique-le-grand-fourre-tout-legislatif-pour-tout-dereguler    et :   https://reporterre.net/Sites-dangereux-On-rogne-sur-le-droit-plutot-que-recruter-des-inspecteurs

Séparatisme économique et culturel de la caste supranationale et de son gouvernement dans l'hexagone et son outremer.

 

 L'entre-soi de la caste doit être examiné :

solidarité criminelle.   Lubrizol : l'Etat LREM n'a effectué aucun prélèvement pendant la pollution par fumée, aucune analyse, aucun examen sur les habitants de Rouen qui ont eu des troubles dus aux fumées de l'incendie, non plus que sur le lait des vaches ou sur les cultures qui ont du être détruites. Pour Olivier Blond, président de l’association Respire, qui s’est constituée partie civile à l’information judiciaire : « L’étude du gouvernement n’est vraiment pas ambitieuse et ne permettra pas d’imputer tel ou tel symptôme à l’incendie de Lubrizol. » Il s’inquiète aussi de la date tardive de l’étude. Un an après la catastrophe de Lubrizol, la puissance publique n’a toujours pas ouvert de registre de cancer ou de malformations fœtales. Ni créé de base de données sur les risques d’exposition aux hydrocarbures ni à l’amiante. De sorte que un an plus tard, les avocats de la société auront beau jeu d'écarter l'incendie comme origine de maladies qui vont apparaître. A supposer que le parquet retienne les plaintes pour défaut de preuves. Les maigres dédommagements versés à des agriculteurs soudain privés de ressources avaient comme contrepartie l'engagement écrit à ne pas engager de poursuites. Un an plus tard, la directrice a proclamé que la société Lubrizol n'était en rien fautive et l'activité a repris.                     Lire : https://www.mediapart.fr/journal/france/240920/lubrizol-un-silence-d-etat       et aussi :    https://www.mediapart.fr/journal/france/011019/incendie-de-rouen-lubrizol-une-usine-toxique-et-opaque   et aussi : https://reporterre.net/Lubrizol-nous-a-salis-un-an-apres-l-incendie-des-Rouennais-temoignent

Personne ne s'est soucié des familles du voyage dont le terrain attribué jouxte Lubrizol. Ecouter l'interview France-Culture 29 septembre 2020 à 13h30. 

Dans un tel incendie, il y a inévitablement production massive de dioxines, molécules très stables qui se fixent dans les graisses de nos organismes, très toxiques qui peuvent provoquer des problèmes au niveau de la procréation, du développement, léser le système immunitaire, interférer avec le système hormonal et causer des cancers.

La caste s'entraide et se protège contre les poursuites que les victimes de ses méfaits pourraient engager.    Entraide de type mafieux.

Les attaques obstinées contre le PNF  Parquet National Financier, montrent la volonté de la caste et de son gouvernement remanié pour cela,  à pouvoir frauder, arnaquer, capter des fonds publics, monter des réseaux mafieux, se placer au-dessus des lois sans être inquiété. 

Et de ce fait, se placer en dehors de la société et de ses modalités de règlement des conflits, pouvoirs et contre-pouvoirs.

 (Lorsqu'il était avocat, D-M avait le droit de dire tout ce qu'il voulait pour démolir une accusation ou un expertise défavorable. Ce n'est plus le cas dans la fonction de Garde des Sceaux, surtout lorsque la régularité du travail du PNF a été vérifiée par deux instances statutaires. )

Par nature le capitlisme eszt mafieux, a fortiori dans sa phase néolibérale. Jusqu'au niveau le plus élevé de l'Etat. Suivre la phase judiciaire actuelle des affaires Sarkozy.

A suivre...

 

La caste, l'Etat et la société

La mutation néolibérale du capitalisme a d'abord combattu l'intervention des Etats, au nom de la liberté d'entreprendre et de concurrence.

Mais pas à pas, le pouvoir économique et financier s'est introduit dans les rouages des Etats, et a même fini par prendre sous contrôle élections et gouvernements depuis une trentaine d'années. (Voir les péripéties de l'élection présidentielle de 2017).

De sorte que l'Etat est l'instrument du pouvoir de la finance sur les pays du monde. Dans des modalités adaptées à chacun. 

L'autre caractéristique de la mutation néolibérale est que le pouvoir économique et financier s'est désengagé du devenir des pays et de leur population, dans lesquels il intervient. Il circule librement dans un monde à part constitué des paradis fiscaux et dans des aires closes de superluxe surprotégées, situées dans tous les pays. Se livrant à razzias et pillage sur chaque pays avec les procédés qui rappellent ceux de la colonisation.

Le séparatisme fiscal est un levier de profit important, que Tatia, persifleur, présente ainsi dans son blog : "  « Ce à quoi nous devons nous attaquer, c'est au séparatisme afiscaliste » a asséné le Président à l'occasion de son discours prononcé vendredi dernier à l'Hôtel de Ville des Mureaux, dans les Yvelines. « J'ai du mal à prononcer ce mot d'afiscalisme, cette idéologie meurtrière qui prétend que ses lois propres sont supérieures à celle de la République » "(L'afiscalisme est une religion monothéiste. Actuellement en cours de radicalisation, elle prétend à la constitution d'un séparatisme culturel et fiscal promouvant le refus de l'Impôt. ....)     Lire ce billet : https://blogs.mediapart.fr/tatia/blog/031020/fermete-et-intransigeance-face-au-separatisme-de-lafiscalisme-radical   (Ajout du 7 10 20)

Comme le montrent Dardot et Laval (dans leur dernier ouvrage Dominer ), le dominant exerce le pouvoir par le moyen de l'Etat. C'est une constante dans l'Histoire..

Cependant à la Libération, dans l'hexagone, l'Etat s'est annexé des Services Publiques de régulation sociale, par lesquels tous les ayant-droits bénéficiaient des mêmes prestations sociales, du même tarif de la SNCF ou des PTT, ou du téléphone, la même qualité de soins dans le système hospitalier, de même enseignement, offrant à tous "l'ascenseur social" et l'instruction fondée sur la culture et les principes de la République issue de la Libération. C'était le socle de notre Etat de droit, à la fin de l'époque industrielle.

S'emparant des fonctions régaliennes de l'Etat, le pouvoir économique et financier en vient à détruire les services publics ainsi que la législation qui protège les salariés sous le pouvoir des employeurs. Les lois protégeant la santé publique sont également détruites, les instances de veille sont détournées de leurs fonctions comme le prouve l'affaire Lubrizol après beaucoup d'autres.

Il prend en main directement des tâches de l'Etat à ses frais, grâce aux contrats PPP (partenariat public privé)très coûteux en fonds publics,  qui seront complétés par les "contrats à impact social"   pour les actions sociales sous-traitées notamment à des Associations spécialisées financées par des banques qui en tireront un profit de 13%. (Les contrats à impact social sont signalés par Politis du 1 octo 2020.)

La question de la souveraineté du pays est devenue vide de sens. N'a aucun contenu. Aucune instance ne prend en charge ni l'emploi, ni la santé publique, etc... L'enseignement supérieur et la recherche elle-même sont sabordés pour nous rendre dépendants des brevets et Ecoles portés par les marchés. Et accessoirement soulager le gouvernement de lieux de savoirs susceptibles de contredire sa propagande et critiquer sur le fond son action. 

La création par la population de moyens autonomes dont elle a la maîtrise, est devenue vitale.

L'accusation de séparatisme est étendue pas à pas à tous ceux qui ne sont pas de la caste et doivent la subir docilement. La société est contrainte par le gouvernement de financer la caste, lui céder ses biens sans contrepartie, ni en emploi, ni en santé publique, ni en quelque commun que ce soit.  Raciste à la base, cette accusation hypocrite,  sert à justifier la répression.

C'est ainsi que la caste se coupe de la société de notre pays, en un séparatisme parasitaire. 

Sécessionistes et gros pollueurs, les riches sont les séparatistes de la République

 ==============

La caste en Outremer, et le référendum du 4 octobre en Nouvelle Calédonie  :  https://blogs.mediapart.fr/aisdpk-kanaky/blog

 ==============

Nous sommes en guerre. (Macron)

Le nouveau schéma du maintien de l’ordre entérine des pratiques agressives, instituées en particulier par le préfet de police. Le ministre de l’intérieur veut généraliser le recours aux drones et sacralise la parole des policiers.  Lire l'article :   https://www.mediapart.fr/journal/france/240920/maintien-de-l-ordre-darmanin-generalise-les-pratiques-du-prefet-lallement

Ils sont passés du "maintien de l'ordre" à la volonté de PUNIR ceux qui s'opposent au pillage du pays.

Toutes les armées ont leur service de propagande, qui peut même fournir des images garanties conformes à la version officielle.  La presse sous financement public ou sous milliardaire aura du 1° choix.    Prêt à penser.

Radio Paris ment, etc...  Un pouvoir fort par les armes et par l'intox est politiquement faible.  Ils ont du lourd à faire voter par passage en force, contre nos intérêts.

 Et le suprématisme masculin ?

Le mouvement mondial me  too a fait sortir dans tous les pays d'innombrables cas d'abus de pouvoir sexuels. Il est a craindre que la casse d'emplois et la précarisation simultanée à l'épidémie Covid multiplient les aubaines pour les prédateurs. Une vague d'erotisation de la jeunesse doit être remarquée, qui peut traduire une affirmation féminine, mais inquiétante si la domination masculine continue comme une des caractéristiques du capitalisme néolibéral.

Les membres de la caste ont biberonné à l'ambition personnelle, au carriérisme, aux abus de pouvoir.   Tous prêts à piétiner les autres et à écraser "ceux qui comptent pour rien". 

Le néolibéralisme n'est qu'une fabrique de salauds prêts à tuer.   Il élimine l'humain en ses adeptes : la vie humaine ne compte pas... sauf la sienne. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.