120."Réunions non-mixtes"," islamogauchistes" : le mâle blanc veut tout contrôler.

Le mâle blanc en mentalité d'extrême-droite veut tout contrôler : les réunions de travail sur la domination de la société sur les femmes, sur les personnes handicapées, sur les racialisé.e.s etc...et dénigrer les intellectuels antiracistes (islamo gauchistes). Tout contrôler pour tout dominer. A un an des présidentielles, les ministres dénigrent toute contestation de la com' macronienne.

Le mâle blanc en mentalité d'extrême-droite veut tout contrôler :

- les réunions de travail sur les dominations subies par les femmes,

- les réunions de travail sur la domination de la société sur les personnes handicapées,

- les réunions de travail les dominations subies par les racialisé.e.s (les personnes discriminées à cause de leur origine ou de leur couleur de peau) : le racisme est un instrument violent de domination. Pour cette raison, l'accusation de sexisme ou de racisme antiblanc à cause de réunions de travail réservées aux opprimés est une accusation non fondée, perverse.

En toutes ces réunions, si elles lui sont ouvertes, il ouvre sa gueule autoritaire pour écraser ce qui le dérange, orienter selon son intérêt. Car il sévit en toute syndicat, en tout parti politique.  En toute élection, la posture de mâle dominant donne un avantage sur tous ceux qui ont besoin d'être dominé.es.

Tout contrôler pour tout dominer. 

A un an des présidentielles, les ministres dénigrent toute contestation de la com' macronienne.

...Et la DGSI réanime le mythe de l'ulta-gauche...  présumée terroriste.  (https://www.mediapart.fr/journal/france/270321/ultragauche-les-proches-des-militants-arretes-le-8-decembre-temoignent)

Et si les dénigrements ne marchent plus, il restera à acheter quelques doses secrètes à Poutine...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.