114. "Gouvernance" démasquée : embrouille et irresponsabilité.

Je suis frappé en lisant les deux articles de ce jour sur EDF, en entendant le préparation orchestrée pour un troisième confinement en janvier, le double discours de B. Maire sur Amazon, ou le portrait de famille Sarkozy, et finalement tout acte de gouvernement : je suis frappé par les composantes majeurs, contre l'intérêt commun, embrouille et irresponsabilité organisée.

C'est finalement un décryptage facile à discerner, quand on a les clefs.

Préparation 3° confinement : 

- embrouille sur la montée de la transmission sousentendue de notre négligence. Le nombre de tests a explosé depuis que les labos peuvent faire. Mécaniquement le nombre de cas nouvellement révélés a grimpé, en proportion. (mais on ne sait pas à quand remonte la contamination). Voilà comment on fabrique la statistique dont on a besoin. Et il va augmenter avec la vaccination, qui n'utilise pas les mécanismes des anticorps. Vaccinés, on pourra être contagieux !

- Irresponsable : les gouvernants ont couru après l'industrie pharmaceutique, sans une once de critique, et leur ont distribué les milliards AVANT toute garantie sur le produit qui sera diffusé. 

- On découvre les effets réels après une confiance aveugle dans l'autocontrôle élogieux, et lourde marge bénéficiaire imposée grace à un quasi monopole géographique. 

- Illusionnisme en politique sanitaire conduite avec le "Conseil de Défense", et irresponsabilité par confusion des genres et priorité effective aux intérêts privés.

Article sur les risques de feu signalés par des installateurs capables de le déceler :  En totalité de ce que décrit l'article, EDF dilue ses responsabilités et semble n'avoir pris aucune disposition pour éliminer le danger.  Gouvernance pur sucre.

Jeux d'anguilles entre pouvoirs publics divers et structures parallèles d'EDF, pour combler les plus gros intérêts privés à la faveur du démantèlement opaque, et que personne n'ait à répondre de la moindre responsabilité.  C'est un classique qu'on a vu à l'oeuvre dans le scandale de 30 ans d'amiante de trop, ou dans le scandale de la vache folle, et dans bien d'autres. Tous ligués contre les citoyens lanceurs d'alerte qui portent courageusement l'esprit public.

Tels sont les ingrédients de la gouvernance néolibérale.

La gouvernance et les manifestations :   https://obs-medics.org/rapports/securite-globale-bilan-des-victimes-de-la-manifestation-du-12-decembre

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.