Bande-annonce de «François Maspero, les chemins de la liberté»
Ce film a pu voir le jour aussi grâce au Club de Mediapart. En 2013, la Maison des passages postait sur son blog une souscription pour aider à boucler « le film-portrait que nous consacrons [à François Maspero], cheminement documentaire aux côtés d'un homme pour qui le livre, qu’il s’agisse de littérature, de poésie ou d’écrits plus politiques, demeure un vecteur d’humanité ». En 2014, ce film, réalisé par Yves Campagna, Bruno Guichard et Jean-François Raynaud, et produit par les Films du zèbre, sortait sur les écrans.

Le 11 avril 2015, François Maspero décédait dans son domicile parisien. Edwy Plenel écrivait alors : « Il existe tout un réseau d’amitié et de fidélité, dont nous sommes, pour qui François Maspero était notre figure commune. Notre repère, notre référent. Tout comme sa librairie et sa maison d’édition, de la fin des années 1950 à la fin des années 1970, furent un lieu commun pour les générations qui épousèrent les combats internationalistes et libertaires, aussi bien contre les impérialismes et les colonialismes que contre les dictatures et les totalitarismes. Tissé de discrétion et de réserve, ce réseau n’était ni médiatique ni parisien, mais plutôt cévenol, breton ou algérien, fait de retrait et de distance. »

François Maspero, les chemins de la liberté propose une déambulation avec cet inlassable résistant, un voyage sur des lieux qui lui ont été chers avec ceux qui l'ont accompagné. Le documentaire sera visible en intégralité pendant six mois sur Mediapart, grâce à notre partenariat avec l’association Images en bibliothèque. « Ce film est un beau portrait de François Maspero, par lui-même et par ses proches, écrit Charlène Ferrand, de la médiathèque de Lagny-sur-Marne. Il parvient à créer des liens entre le passé raconté par François Maspero, le présent vécu, et l’œuvre littéraire, marquée par les événements politiques. Dynamique et sans pourtant être téléphoné, ce film en apprend beaucoup, éclaire l’Histoire avec un grand H aussi par le biais de cette vie riche de rebondissements et de dissidences. » 

♦ Chaque mois, Mediapart et Images en bibliothèques vous proposent un documentaire intégral. Pour retrouver l'ensemble de cette programmation, cliquez ici.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

A partager: un très hommage à François Maspero, par Alain Krivine

http://wp.me/p5oNrG-7DN