mot de passe oublié
onze euros les trois mois

Restez informé tout l'été avec Mediapart

Profitez de notre offre d'été : 11€ pour 3 mois (soit 2 mois gratuits) + 30 jours de musique offerts ♫

Je m'abonne
Le Club de Mediapart sam. 23 juil. 2016 23/7/2016 Édition de la mi-journée

Adapter transformer réformer l’Islam

La violence du fondamentalisme et sa revendication de retourner à un archaïsme rigoureux montre à l'évidence l’ampleur de la crise que subit le monde musulman face aux évolutions contemporaines.

La violence du fondamentalisme et sa revendication de retourner à un archaïsme rigoureux montre à l'évidence l’ampleur de la crise que subit le monde musulman face aux évolutions contemporaines.

L'immobilisme de l'Islam si souvent dénoncé par les intellectuels musulmans est-il une fatalité liée à ce livre directement dicté par Dieu, parfaitement infaillible, définissant des règles précises, adaptées à l'époque où elles furent énoncées. Associant étroitement soumissions religieuses, morales, politiques, et juridiques le Coran est un incomparable outil de gouvernance offrant d'innombrables facilités dont les états musulmans usent et abusent depuis toujours.

Système très rigide dans un recueil de lois figées les transformations du christianisme qui se produisirent à la renaissance, au siècle des lumières, puis au 19ème siècle sont-elles possibles aujourd'hui pour l'Islam et comment.

Sur le comment il faut s'appuyer sur une relecture moderne du Coran, mettre en relief les nombreuses contradictions qu’il contient, les replacer dans leur contexte historique qui en minimisent la portée.

Dégager dans ce texte ce qui en fait l'unité religieuse profonde et intemporelle, ce qui fonde la morale sociale sur le plan de l'égalité et de la solidarité. On peut alors interpréter les différentes règles proposées dans le Coran comme des exemples pour construire dans le contexte de son époque, le 7ème siècle, une société répondant à cette éthique profonde. Ce travail en partie accompli par quelques intellectuels musulmans devrait être diffusé et popularisé auprès des croyants.

La tâche ne saurait être mince. Le matérialisme contemporain n’a guère affaibli cette pensée religieuse rigoriste qui s'est appuyée sur les échecs de notre modernité pour renforcer sa puissance.

L’humiliation coloniale, l’humiliation par Israël, le maintien du sous développement, sont de puissants facteurs pour nourrir aujourd’hui haines et rancœurs.

Dix siècles d’une herméneutique littérale ont totalement pétrifié cette religion, lui faisant perdre la conscience d'elle-même et des buts éthiques qu'elle s'était fixée. Comment retrouver la dynamique intellectuelle des premiers siècles de l’Egire. On peut imaginer un protestantisme islamique pour repenser un cadre religieux de référence qui a été trahi par de dangereuses interprétations, comme avait été trahie, au 16ème siècle, la morale chrétienne par le pouvoir politique.

L'intégration de communautés musulmanes dans des états laïcs comme la France peut constituer des laboratoires utiles pour faire progresser les esprits. Il est navrant et contreproductif de voir en France se développer un amalgame entre les intégristes et les autres musulmans. Cette Islamo phobie est la meilleure alliée des islamistes radicaux de tout poil.

La pensée musulmane est à réécrire aujourd’hui avec les outils modernes de l'analyse critique. Ce n’est pas à nous de le faire mais essayons de comprendre et d’encourager ceux qui osent s’attaquer à ce très grand problème.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires
*****

Cet été, Mediapart vous accompagne partout !

onze euros les trois mois

À cette occasion, profitez de notre offre d'été : 11€/3 mois (soit 2 mois gratuits) et découvrez notre application mobile.
Je m'abonne

L'édition

suivi par 8 abonnés

L'islam et l'Occident

À propos de l'édition

L’islam, depuis son origine est en concurrence avec les autres formes du monothéisme judéo-chrétien, d’une certaine façon il est même né ainsi. Luttes idéologiques, politiques, militaires

n’ont jamais vraiment cessé pendant treize siècles. Aujourd’hui encore, ces luttes font rage: Al-Qaïda, la Palestine, le voile islamique. Notre pays n’en est nullement épargné. Il s’y est développé une islamophobie plus ou moins avouée teintée souvent d’un racisme nauséabond.

Cette situation crée un climat d’incompréhension envers la communauté musulmane française, obligée ainsi d’endosser, malgré elle, les excès des extrémistes religieux.

Dans cette édition nous aimerions apporter un regard croisé par des musulmans et des non musulmans sur l’islam et l’Occident à travers des sujets d’actualité. Cette mise en perspective nous semble utile pour mieux cerner les vrais problèmes et les fausses querelles dans un débat respectueux des points de vue.

Cette édition se veut ouverte, les sujets sont vastes et nombreux, nous accueillerons avec plaisir les contributions qui s’inscrivent dans la ligne que nous venons de définir.

mots-clés