Édition suivie par 51 abonnés

L'islam et l'Occident

3 rédacteurs

À propos de l'édition

L’islam, depuis son origine est en concurrence avec les autres formes du monothéisme judéo-chrétien, d’une certaine façon il est même né ainsi. Luttes idéologiques, politiques, militaires

n’ont jamais vraiment cessé pendant treize siècles. Aujourd’hui encore, ces luttes font rage: Al-Qaïda, la Palestine, le voile islamique. Notre pays n’en est nullement épargné. Il s’y est développé une islamophobie plus ou moins avouée teintée souvent d’un racisme nauséabond.

Cette situation crée un climat d’incompréhension envers la communauté musulmane française, obligée ainsi d’endosser, malgré elle, les excès des extrémistes religieux.

Dans cette édition nous aimerions apporter un regard croisé par des musulmans et des non musulmans sur l’islam et l’Occident à travers des sujets d’actualité. Cette mise en perspective nous semble utile pour mieux cerner les vrais problèmes et les fausses querelles dans un débat respectueux des points de vue.

Cette édition se veut ouverte, les sujets sont vastes et nombreux, nous accueillerons avec plaisir les contributions qui s’inscrivent dans la ligne que nous venons de définir.

  • Portfolio Édition L'islam et l'Occident

    VISAGE(s) - VOIE(s)

    Par | 2 recommandés
    Être à l'intérieur de soi-même, c'est en être sorti. Cela veut dire être absent à soi-même et présent à la vérité. 'Attar. Dieu a laissé un je ne sais quoi de Lui au cœur du Croyant. L'être généreux ne souhaite pas à autrui de devenir semblable à lui, mais d'être meilleur que lui. Shibli. Scand'Art ! Ô toi j'Ève, touffus Nu, à l'araire d'un rêve, de quel état d'entrelacs me dois-tu Visage(s)? EMC.
  • Édition L'islam et l'Occident

    AL-FARÂBÎ LE PREMIER GRAND PHILOSOPHE MUSICIEN

    Par | 6 commentaires | 2 recommandés
    Al-Fârâbî, Wasij, Transoxiane 259/832 (un an avant le décès d'al-Kindî) mort à Damas, 339/950, le premier grand philosophe musulman. Émérite exécutant, il laisse un grand Livre "sur la musique" attestant ses connaissances mathématiques, et qui est sans doute l'exposé le plus important de la théorie musicale au Moyen Âge. Henri Corbin.
  • Portfolio Édition L'islam et l'Occident

    À SOFFITO DE SUFFISANCE

    Par | 2 commentaires | 1 recommandé
    Focus sur la source andalouse d'une coiffe de savoir, consacrant un haut degré de connaissance, cardinal carré noir, référant à l'insupérabilité du Livre Saint par la révérencieuse observance (entre autres) du verset 76 de la sourate 12: نرفع درجات من نشاء و فوق كل ذي علم عالم - [Nous élevons en degré qui Nous voulons. Lui, Savant au-dessus de tout possesseur de science.] E'M.C.
  • Portfolio Édition L'islam et l'Occident

    AU CŒUR DU NECTAR

    Par | 2 commentaires | 4 recommandés
    Quand le cœur culmine l'excellence n'exténue que l'irrésolu; adossons notre passion à cette parole arabe: العلم لا يعطك بعده إلا إذا أعطيته كلك, La science ne cède quelque partie d'elle que si l'on consent s'y vouer tout entier; à la connaissance, gastéropode à son fouir au cœur du nectar, muezzin au col ductile, "Hiéroglyphe de la Vérité, (la) girafe "de" Fourier broutant canopée divine. E'M.C.
  • Édition L'islam et l'Occident

    "LA NAISSANCE DE LA FALSAFA: AL-KINDÎ

    Par | 1 recommandé
    Qui pense peut se passer de ses sens pendant qu'il se concentre: l'imagination opére librement et les concepts en sont plus [nets]. L'imagination réside dans l'âme, utilise des formes sans matière. Le rêve résulte de l'abandon des sens et de l'usage de la pensée par l'imagination. C'est durant le sommeil que l'âme peut prédire, surtout si elle est pure. Elle est alors dite prophétique. Al-Kindî
  • Édition L'islam et l'Occident

    DU "PROSÉLYTISME"

    Par | 2 commentaires | 2 recommandés
    Des centaines de millions d'hommes professent aujourd'hui l'Islam. Une telle expansion, une telle ampleur historique. Un seul document peut, sans erreur de nature, de climat ni de proportions offrir une sorte de plus grand commun diviseur à cette réalité planétaire. Le Coran. Illusoire serait la prétention de contraindre cette richesse en ce qui ne pourrait être qu'inhumain schématisme." J. Berque
  • Édition L'islam et l'Occident

    LE TEMPS À L'ENSEIGNE DE L'ISLAM

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    D'emblée et continûment, l'Islam nous enseigne la valeur, la vélocité, l'irréversibilité du temps; à deux battants de timbre; l'indescriptible bigarrure de ses degrés; son implacable mordacité de créature divine, son in-finie fluvialité, le mystère de sa rythmique, son immédiat tappement aortique en l'existant, le lointain in-audible tintement au cœur (s')écoutant de sa pleine santé à Dieu. E'M.C
  • Édition L'islam et l'Occident

    LE TEMPS ISLAMIQUE

    Par | 2 commentaires | 2 recommandés
    L'homme est quelques jours; chaque fois qu'un jour passe, c'est un peu de l'homme qui passe, enseigne l'imam Hassân Al-Basrî pour qui, l'une des définitions les plus exactes de l'homme, c'est qu'il est du temps. Un Hadith du Prophète instruit qu'il est "deux bienfaits dont l'homme est lésé: la santé et le temps". Liberté, terrible don, temps témoin, trésor perdu, bienfait pérenne, dol ou don. EMC
  • Portfolio Édition L'islam et l'Occident

    LE TEMPS DANS LE CORAN

    Par | 2 recommandés
    23 ans de Révélation, dans "cette zone de l'Arabie...", durée objectivement notée, J. Berque suppose que nous la logions dans un cercle pour en figurer le développement concentrique en trois directions, selon trois perspectives: 1) celle du temps vécu et agi d'un côté; 2) celle du temps référé, qui se réfère surtout au passé; 3) celle du temps projeté, qui vise l'avenir. Qu'entendre par ce tempo?
  • Portfolio Édition L'islam et l'Occident

    INFINIE FÊTE DE MÈRE(S)

    Par | 3 recommandés
    Fêter Femme, plus notablement d'ascendance, est une liturgie de chaque instant; déjà aïeule au caïeu de sa fille levant. Mères Khuira, Zohra, Marguerite, autres Mers, en manducation de bénédiction; elles, par qui nous avons tant abecqué au plus exquis du viatique; du Dhikr. Que cela leur soit infiniment crû, en cet inescomptable mois d'olfaction divine, d'oblation, de lumière, d'épure; amen ! EMC