Témoignage de Linus Johns, l'une des victimes des fusillades à Bundu, Port Harcourt

« Des coups de feu m’ont réveillé. Je suis sorti pour savoir pourquoi les gens couraient et criaient. Je n’ai vu que des soldats…»
Fusillades dans le quartier de Bundu Port Harcourt, Nigéria © AmnestyFrance
Fusillades dans le quartier de Bundu Port Harcourt, Nigéria © AmnestyFrance
Fusillades dans le quartier de Bundu Port Harcourt, Nigéria © AmnestyFrance

« Des coups de feu m’ont réveillé. Je suis sorti pour savoir pourquoi les gens couraient et criaient. Je n’ai vu que des soldats…»

Témoignage de Linus Johns, l'une des victimes des fusillades qui ont eu lieu à Bundu au cours d'expulsions forcées menées dans ce quartier de Port Harcourt.

Avec Amnesty International, le 3 décembre, agissez sur www.marathondessignatures.com !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.