Le festival de l'écrit

Le numérique appelle le physique, la dématérialisation invite au live: le constat est désormais bien connu dans l’univers de la musique où téléchargements et concerts se sont concomitamment multipliés, à mesure exactement proportionnelle de la chute des ventes de disques.

Le numérique appelle le physique, la dématérialisation invite au live: le constat est désormais bien connu dans l’univers de la musique où téléchargements et concerts se sont concomitamment multipliés, à mesure exactement proportionnelle de la chute des ventes de disques.

 

Peut-être est-ce cette nouvelle loi de l’univers culturel qui a irrésistiblement poussé Mediapart, journal numérique, à organiser dès sa première année une manifestation physique, traduisant le besoin de quitter un temps nos écrans pour nous retrouver, lecteurs et journalistes, autour d’idées et d’invités dans des salles de spectacles ou des amphithéâtres, lieux de culture et de savoir.

 

Un festival donc, où seront privilégiés la parole et l’écrit, à travers lectures, conférences et débats. Un « festival littéraire » comme on dit depuis peu en France où ces manifestations sont encore très rares en comparaison de ce qui se passe ailleurs ; en Allemagne, où les lecteurs ont pris l’habitude depuis très longtemps de venir nombreux – et parfois même de payer cher–, pour écouter lire leurs auteurs préférés ; dans le monde anglo-saxon où littérature et oralité font meilleur ménage qu’ici et où les grands journaux comme le New Yorker ou le Guardian ont pris l’initiative de festivals désormais prestigieux et dans le sillage desquels nous entendons très modestement nous inscrire.

 

Montée dans l’urgence et grâce à la réactivité de tous nos partenaires dans cette aventure (lieux culturels et universitaires, éditeurs et médias), cette première édition, volontairement limitée, s’affiche déjà riche et variée, mêlant intervenants connus et nouveaux venus, alternant lectures et débats, s’aventurant vers la fiction comme à travers les idées.

 

Mediapart s’en fera l’écho tout au long de l’événement, en présentant les différentes soirées et en en proposant des comptes-rendus, en invitant aussi ses lecteurs à y prendre toute leur part.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.