Débat : la dette écologique

La demande de reconnaissance d'une dette écologique des pays industrialisés à l'égard des pays en développement est de plus en plus fortement formulée par des Etats du sud, des réseaux militants et des chercheurs. Ce sera l'une des grandes controverses du sommet du climat à Copenhague en décembre.
Ce débat pose la question du "colonialisme du climat", il est donc en lien avec celui sur la dette coloniale et la question des réparations de l'esclavage. Et résonne avec celui sur la dette financière des pays du Tiers Monde.
Pour commenter, cliquez sous l'onglet «commentaires» et écrivez votre texte.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.