Laurent Mauduit
Journaliste à Mediapart

Billet publié dans

Édition

MediapartTV

Suivi par 40 abonnés

Billet de blog 20 mars 2009

Affaire Pérol: les dessous d'une polémique

L'affaire Pérol ne cesse de prendre de l'ampleur.

Laurent Mauduit
Journaliste, cofondateur de Mediapart
Journaliste à Mediapart
© 

L'affaire Pérol ne cesse de prendre de l'ampleur. Du ministère des finances jusqu'au siège des Caisses d'épargne, en passant par celui de la très influente banque Rothschild, Mediapart résume cette histoire qui est au cœur des polémiques politico-économiques du moment. Et dénonce le coup de force présidentiel.

Depuis que Nicolas Sarkozy a annoncé son intention de propulser le secrétaire général adjoint de l’Elysée, François Pérol, à la présidence des Caisses d’épargne et des Banques populaires, pour piloter la fusion des deux banques sinistrées, la controverse s’envenime chaque jour davantage. Car la loi interdit à un haut fonctionnaire de prendre une responsabilité dans une entreprise privée pour laquelle il a émis des avis ou exercé l’autorité publique.

Levée de boucliers au Modem et à gauche ; crise de nerfs à la Commission de déontologie qui n’a pas donné son aval à cette nomination, contrairement à ce qu’a cherché à faire croire le chef de l’Etat ; cascade de plaintes en perspectives au plan pénal : à peine installé, François Pérol se trouve déstabilisé.

Et cette affaire, après les polémiques de ces derniers mois autour de la bonne fortune accordée à Bernard Tapie par Nicolas Sarkozy, vient illustrer les libertés que cette hyperprésidence prend avec les règles de l’Etat de droit.

Lire également nos enquêtes:

- Natixis: les fabuleux honoraires de François Pérol

- Affaire Pérol: la Commission de déontologie a pensé démissionner

- Affaire Pérol: la Commission de déontologie inflige un camouflet au pouvoir

- Affaire Pérol: le PS passe à l'offensive

- Oui, l'affaire Pérol est une affaire d'Etat

- Une association porte plainte pour "prise illégale d'intérêt".

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Europe
En Ukraine, des militantes viennent en aide aux « survivantes » de viols de guerre
Un collectif encore très confidentiel de victimes de violences sexuelles dans le Donbass, membre du réseau mondial SEMA, se mobilise en Ukraine pour repérer et accompagner les rescapées des viols commis par les soldats russes. Mediapart a pu les suivre.
par Rachida El Azzouzi
Journal
« Travail dissimulé » : la lourde condamnation de Ryanair confirmée en appel
La compagnie aérienne a été condamnée, en appel, à verser 8,6 millions d’euros de dommages et intérêts pour « travail dissimulé ». La firme irlandaise avait employé 127 salariés à Marseille entre 2007 et 2010, sans verser de cotisations sociales en France. Elle va se pourvoir en cassation.
par Cécile Hautefeuille
Journal
Sur les réseaux sociaux, les jeunes chercheurs obligés de « se vendre »
Précaires et soumises à une concurrence croissante, les nouvelles générations de chercheurs sont incitées à développer leur « marque » personnelle sur Twitter, Instagram voire TikTok. Non sans effets pervers.
par Aurélien Defer
Journal — Santé
Clinea, la psychiatrie très lucrative façon Orpea
Les cliniques psychiatriques Clinea sont la filiale la plus rentable d’Orpea. Elles profitent des largesses de l’assurance-maladie, tout en facturant un « confort hôtelier » hors de prix à leurs patients. Pour les soins et le management, le modèle est un copié-collé du groupe.
par Caroline Coq-Chodorge

La sélection du Club

Billet de blog
Macron 1, le président aux poches percées
Par Luis Alquier, macroéconomiste, Boris Bilia, statisticien, Julie Gauthier, économiste dans un ministère économique et financier.
par Economistes Parlement Union Populaire
Billet de blog
Destruction du soin psychique (2) : fugue
Comment déliter efficacement un service public de soins ? Rien de plus simple : grâce à l'utilisation intensive de techniques managériales, grâce à l'imposition d'un langage disruptif et de procédures conformes, vous pourrez rapidement sacrifier, dépecer, puis privatiser les parties rentables pour le plus grand bonheur de vos amis à but lucratif. En avant toute pour le profit !
par Dr BB
Billet de blog
Le service public d’éducation, enjeu des législatives
Il ne faudrait pas que l’avenir du service public d’éducation soit absent du débat politique à l’occasion des législatives de juin. Selon que les enjeux seront clairement posés ou non, en fonction aussi des expériences conduites dans divers pays, les cinq prochaines années se traduiront par moins ou mieux de service public d’éducation.
par Jean-Pierre Veran
Billet de blog
Ce qu'on veut, c'est des moyens
Les salarié·es du médicosocial se mobilisent à nouveau les 31 mai et 1er juin. Iels réclament toujours des moyens supplémentaires pour redonner aux métiers du secteur une attractivité perdue depuis longtemps. Les syndicats employeurs, soutenus par le gouvernement, avancent leurs pions dans les négociations d'une nouvelle convention collective avec comme levier le Ségur de la santé.
par babalonis