Didier Heiderich dresse un bilan politique de l'après-Charlie

Didier Heiderich, ingénieur CESI, président de l’Observatoire International des Crises (OIC) et fondateur du Magazine de la Communication de Crise et Sensible, il est l'un des inventeurs du concept de communication sensible développé par l'OIC dès les années 2000.Aujourd'hui ses travaux portent sur les Relations publiques de crise (RPcrise) et la décision en situation de crise.

Didier Heiderich, ingénieur CESI, président de l’Observatoire International des Crises (OIC) et fondateur du Magazine de la Communication de Crise et Sensible, il est l'un des inventeurs du concept de communication sensible développé par l'OIC dès les années 2000.
Aujourd'hui ses travaux portent sur les Relations publiques de crise (RPcrise) et la décision en situation de crise.

Extrait n°2 - Didier Heiderich © Même pas peur !

Directeur conseil, il a fondé le Cabinet HEIDERICH et il forme et accompagne depuis plus de quinze ans les entreprises et institutions en situation de crise, en France et à l’étranger (Europe, Afrique, Magreb, Moyen-Orient, Orient, zone caraïbes, océan indien...)
Maitre de conférences invité en Relations Publiques à l'UCL (Belgique), il enseigne au niveau Master dans plusieurs grandes écoles et universités en France et en Suisse (Université de Genève) et a enseigné pendant plusieurs années au CELSA.

 © Ana Dumitrescu © Ana Dumitrescu


Il est l'auteur de "Rumeur sur Internet" (Village Mondial, 2004) et de "Plan de gestion de crise" (Dunod, 2010).
Il mène des recherches sur la décision en situation de crise, les réseaux sociaux et communication de crise et les relations publics en situation de crise.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.