Kanaky - Nouvelle Calédonie. Seule la nation nouvelle porte connaissance au monde...

Car elle a triomphé par sa volonté de s'y enraciner. "Je ne crois pas que les principes universels soient des principes qui permettent l'émancipation, en tout cas de peuples opprimés, parce qu'on a jamais vu une démocratie occidentale mue par ces principes-là accepter, ou proposer, ou prendre en main une décolonisation". (Édouard Glissant).

Le drapeau de la Kanaky ou Calėdonie. Le drapeau de la Kanaky ou Calėdonie.

L'ennui voyez-vous c'est que demain 4 novembre 2018, il s'agira d'un "referendum" bilatéral organisé in situ par la puissance administrante (colonisatrice : la France) dans le bloc de sa constitutionnalité au moyen du génocide par noyade de la démographie électorale kanak. 

Cette "option" politique n'est pas reconnue par les institutions internationales (ONU) qui garantissent l'autodétermination des peuples, car elle est "proposée/imposée" par le pays qui y exerce son autorité, son droit, ses fonctions et pouvoirs  régaliens.

Ils veulent nous noyer mais notre résistance est d'unité sous-marine !

 Guyanaisement,

Soley' !

Pyèr.

PS : 

Voir : "Édouard Glissant a démasqué les principes occidentaux fondés sur l'émancipation", ici :

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.