Pierre Carpentier

MÉMOIRES DE L'EAU. "Les songes de nos vivants prennent à l'eau, la source et le sel ! À la terre, le sang et la force ! Au vent, nos sacrifices livrés en confiance. Assez de ces supplices ! Les poèmes ne sont pas fait pour les chiens ! Ils portent nos libertés souveraines ! lls sont le parfum de nos royaumes ! Sois vaillant à la tâche attaquante que nous te confions ! Les dominations nous mitraillent encore mais tu répondras à ce juste tourment du devoir ou détourne toi à jamais de notre appel ! En toutes directions que tu choisisses tu nous reviendras et nos comptes te seront remis ! Pour notre générosité, tiens en partage le calme des eaux !". (Extrait "d'IRACOUBO. L'Épicentre des Eaux", 2014). " MAIS ALORS, LA GUYANE ? Une infinité que nous imaginons gorgée d'eaux et de bois. Les Guyanais demandent que les Martiniquais et les Guadeloupéens les laissent en paix. Nous avons pas mal colonisé de ce côté. C'est pourtant comme une attache secrète que nous avons avec le Continent. Une attache poétique, d'autant plus chère que nous y renonçons. D'autant plus forte que fort sera le poids des Guyanais dans leur pays. Des chants comme des rapides à remonter, des poèmes comme autant de bois sans fond." ÉDOUARD GLISSANT in LE DISCOURS ANTILLAIS (P 775).

Cayenne / Vanves - Guyane / France.

Sa biographie
Nomade/Migrant circulaire. Membre de l'Organisation Guyanaise des Droits Humains (OGDH) et de l'Institut du Tout-Monde (ITM), co-fondateur des pages Facebook "Poétique de la Décolonisation" et Ambassadom. Commissaire aux Relations Internationales du Mouvement de Décolonisation et d'Émancipation Sociale (MDES) de la Guyane 2012-2013, blogueur sur le site d'info martiniquais MONTRAY KRÉYOL. Radié des cadres de réserve de l'armée de l'Air au grade de lieutenant (aspirant-Instructeur d'anglais au Centre d'Instruction et de Contrôle de la Défense Aérienne (CICDA) incorporation le 87/02 Base nº 118, FATAC, 1ére RA de Mont de Marsan).
Ses éditions
1 / 2
Voir tous
Voir tous