Guyane. Le communiqué du Collectif des Premières Nations v.s Rodolphe Alexandre

Suite aux propos pour le moins négationnistes ; « IL FAUT DÉSACRALISER LA QUESTION DES PEUPLES AUTOCHTONES », et à leur explicite déni d’inclusion, tenus vendredi par le Président de la Collectivité Territoriale de Guyane R. Alexandre à l’encontre des Nations Autochtones lors du Grand Débat public à l’Élysée, la réaction amérindienne en droits ne s’est pas faite attendre.

En voulant désacraliser « la question autochtone » RA parachève le sacrilège par où il dėfait, et fait obstacle à, l’unanimité (le sacré) de la nation guyanaise.

Chak moun ka fè so travay !..

Communiqué des premières nations 1/2 Communiqué des premières nations 1/2

2/2 2/2

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.