Colonialisme actuel.L’ONU approuve une 4ème Décennie Internationale pour y mettre fin

Donnant une suite favorable à la demande alarmante et conclusive de la Déclaration de Bonaire ("Autodétermination et Réparations dans la Caraïbe") en décembre 2019, alors que s'achève le Plan d'Action de la 3ème décennie 2011-2020 de l'ONU pour l'élimination du colonialisme contemporain, une 4ème décennie devrait être adoptée et reconduite par son Assemblée Générale à New York en décembre.

Overseas Territories Review : « U.N. FOURTH COMMITTEE APPROVES FOURTH INTERNATIONAL DECADE TO END CONTEMPORARY COLONIALISM »

Capture d’écran de l’Overseas Territories Review Capture d’écran de l’Overseas Territories Review

 

Vème Symposium International de Bonaire : "Le Droit à l'Auto-Détermination et aux Réparations dans la Caraïbe et l’Amérique du Sud ». Les 5 et 6 décembre 2020. Vème Symposium International de Bonaire : "Le Droit à l'Auto-Détermination et aux Réparations dans la Caraïbe et l’Amérique du Sud ». Les 5 et 6 décembre 2020.

Revue des Territoires d'Outre-Mer 

[ Un forum pour l'analyse critique des problèmes internationaux et des développements présentant un intérêt particulier pour le développement politique et socio-économique durable des pays et territoires d'outre-mer (PTOM) ]

 

 La Quatrième Commission des Nations Unies approuve la IVème Décennie Internationale pour mettre fin au colonialisme contemporain

Le Comité des politiques spéciales et de la décolonisation des Nations Unies (ONU) (Quatrième Commission) a adopté la recommandation du Comité spécial sur la décolonisation de convoquer la quatrième Décennie internationale pour l'élimination du colonialisme (DIEC). La décision a été prise le 6 novembre 2020 lors d'une réunion de la Quatrième Commission au siège des Nations Unies à New York. Vous trouverez ci-dessous le texte de la résolution qui sera examinée pour adoption finale par l'Assemblée générale plénière en décembre.

 

Quatrième Décennie Internationale de l'Élimination du Colonialisme

 

L'Assemblée générale ,

    Rappelant que 2020 marque le soixantième anniversaire de la Déclaration sur l'octroi de l'indépendance aux pays et aux peuples coloniaux, [1]

    Rappelant également sa résolution 43/47 du 22 novembre 1988, par laquelle elle a déclaré la période 1990-2000 Décennie internationale pour l’élimination du colonialisme, résolution 55/146 du 8 décembre 2000, par laquelle elle a déclaré la période 2001-2010 la deuxième Décennie internationale pour l’élimination du colonialisme et résolution 65/119 du 10 décembre 2010, par laquelle elle a déclaré la période 2011-2020 troisième Décennie internationale de l’élimination du colonialisme,

   Gardant à l'esprit les recommandations contenues dans le Document final du dix-huitième Sommet des chefs d'État ou de gouvernement des pays non alignés, tenu à Bakou les 25 et 26 octobre 2019 [2], y compris le renouvellement de l'appel aux États membres de l'Organisation des Nations Unies à accélérer le processus de décolonisation vers l'élimination complète du colonialisme, notamment en appuyant les travaux et les activités du Comité spécial sur la situation en ce qui concerne l'application de la Déclaration sur l'octroi de l'indépendance aux pays et aux peuples coloniaux et la mise en œuvre effective du Plan d’Action, [3]

   Rappelant sa résolution 74/113 du 13 décembre 2019, dans laquelle elle a reconnu que l'élimination du colonialisme était l'une des priorités de l'Organisation des Nations Unies et continuait d'être l'une de ses priorités pour la décennie qui a commencé en 2011, et a réaffirmé sa détermination de continuer à prendre toutes les mesures nécessaires pour parvenir à l'éradication complète et rapide du colonialisme,

  Guidé par les principes fondamentaux et universels consacrés dans la Charte des Nations Unies, la Déclaration universelle des droits de l'homme [4] et le Pacte international relatif aux droits civils et politiques [5]

  Ayant examiné les rapports pertinents du Secrétaire général concernant la mise en œuvre des plans d'action pour les Décennies internationales, [6]

   Tenant compte de l'importante contribution de l'Organisation des Nations Unies dans le domaine de la décolonisation, en particulier par l'intermédiaire du Comité spécial,

  1. Déclare la période 2021-2030 quatrième Décennie internationale pour l’élimination du colonialisme ;
  2. Demande aux États membres d'intensifier leurs efforts pour continuer à mettre en œuvre le Plan d'Action pour la deuxième Décennie internationale de l'élimination du colonialisme [7] et de coopérer avec le Comité spécial sur la situation en ce qui concerne l'application de la Déclaration sur l'octroi de l'indépendance aux pays et aux peuples coloniaux en le mettant à jour si nécessaire, en vue de l'utiliser comme base d'un Plan d'Action pour la quatrième Décennie internationale ;
  3. Engage les puissances administrantes [France, États Unis, Colombie, Pays-Bas etc.] à coopérer pleinement avec le Comité spécial pour élaborer un programme de travail constructif au cas par cas pour les Territoires Non-Autonomes afin de faciliter la mise en œuvre du mandat du Comité spécial et des résolutions pertinentes des Nations Unies sur la décolonisation, y compris les résolutions sur des territoires spécifiques ;
  4. Invite les États Membres, les institutions spécialisées et autres organisations du système des Nations Unies, ainsi que d’autres organisations gouvernementales et non gouvernementales, à appuyer activement et à participer à la mise en œuvre du Plan d’Action au cours de la Quatrième Décennie internationale;
  5.         Prie le Secrétaire général de fournir les ressources nécessaires à l’application réussie du Plan d’Action;
  6. Prie également le Secrétaire général de lui rendre compte des quatre-vingtième et quatre-vingt-cinquième sessions de l’application de la présente résolution.

      [1] Résolution1514 (XV).

      [2] VoirA / 74/548, annexe.

      [3] Ibid., Par. 87.1 et 87.5.

      [4] Résolution217 A (III).

      [5] Voir résolution2200 A (XXI), annexe.

      [6] A / 44/800, A / 45/624,A / 46/593,A / 46/593 / Add.1,A / 46/634 / Rev.1,A / 46/634 / Rev.1 /Corr.1,A / 54/219,A / 55/497,A / 56/61,A / 60/71,A / 60/71 / Add.1,A / 64/70,A / 65/330,A / 65/330 / Add.1,A / 70/73,A / 70/73 / Add.1etA / 75/220.

      [7] A / 56/61, annexe.

Publié par Overseas Review à 14:43  

La Déclaration de Bonaire (du 7 décembre 2019) : fruit des travaux du IVème Symposium international :

"Politique Future, Autodétermination et Réparations dans la Caraïbe" (Agence Latino-Américaine d'Information. ALAI)

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.