Esclavage en Lybie : l'indécente indignation des occidentaux. (sur Montray Kréyol)

L’Etat libyen n’existe plus. Il n’existe plus depuis que la France et son président de l’époque ont pris la décision de détruire militairement le régime de Mouamar KHADAFI alors que la Libye n’avait aucun contentieux avec elle ni ne lui avait déclaré la guerre. Au nom du sauvetage de « la démocratie », les Français ont bombardé ce pays exactement comme Georges BUSH et les Américains avaient...

61ce1512-8268-4815-85d6-04b17233993c

Bombardé, puis envahi l’Irak de Saddam HUSSEIN. Résultat : ces deux pays sont depuis lor à feu et à sang, déchirés par des factions rivales dans une guerre civile sans fin. 650.000 mille Irakiens et 120.000 Libyens ont déjà perdu la vie suite à ces deux agressions militaires occidentales. 

Maintenant que la Libye est aux mains de milices qui se battent pour le contrôle des gisements pétroliers et les trafics en tous genre dont le plus odieux, celui de la mise en esclavage de migrants africains, voici que l’Europe et l’Occident d’une seule voix pointent du doigt un état, voire même un pays qui…n’existe plus. Parce qu’ils l’ont militairement détruit ! Tant de cynisme prêterait à sourire s’il n’était pas indécent.  

Il n’est nullement question ici de tenter de dédouaner les esclavagistes libyens ni de nier le racisme anti-Noirs qui sévit dans les pays arabes. Il est simplement question de faire remarquer qu’organiser des manifestations devant les ambassades d’un état fantôme ou inexistant n’a guère de sens. D’autant moins que de sens que la Libye a été transformée en une gigantesque prison à ciel ouvert pour les milliers de migrants africains qui tentent d’arriver en Europe. Ceux qui, par miracle, parviennent à traverser la Méditerranée sont rapatriés en Libye où ils sont parqués dans des camps financés par les pays européens ! Quasiment tous les jours, il y a ce genre de rapatriements.

Donc pourquoi personne ne manifeste AUSSI devant les ambassades d’Italie, de France, de Belgique, de Hollande, d’Allemagne etc… ?

   D’autant que s’il y a des migrants, ce n’est pas la faute de la Libye. C’est celle des compagnies occidentales qui pillent l’Afrique noire, réduisant les peuples qui y vivent à la misère et les contraignant à s’exiler pour pouvoir trouver une vie meilleure. C’est, entre autres, la Françafrique qui est responsable de la noyade de milliers de migrants en Méditerranée. TOTAL, BRITISH PETROLEUM, UNITED FRUIT, AREVA, ROYAL DUCTH SHELL etc…, voici les premiers coupables de l’exode massif qui frappe l’Afrique noire. Aucune de ces grandes compagnies n’est libyenne ou arabe.

Quand donc on voit les belles âmes occidentales s’indigner de pratiques esclavagistes en Libye, on se demande si elles nous prennent vraiment pour des cons. Et quand on voit la diaspora africaine et antillaise manifester seulement devant les ambassades de l’état fantomatique libyen, on est aussi en droit de se demander si elle sait que les Libyens, tout condamnables et racistes qu’ils soient__et ils le sont !__font, en fait, office de seconds couteaux. De geôliers. Certes, il faut combattre les seconds couteaux, mais il faut combattre tout autant sinon davantage les premiers couteaux, si l’on peut dire…

Source : MONTRAY KRÉYOL http://www.montraykreyol.org/article/esclavage-en-libye-lindecente-indignation-des-occidentaux

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.