Publier un article: l'instant décisif

Voilà donc que Mediapart officie la nuit avec le tout nouveau club des insomniaques mediapartiques — «pour les insomniaques qui auraient envie de partager leurs découvertes et émotions cybernétiques sur mediapart et/ou sur la grande toile qui nous attrappe tous une nuit ou l'autre...»

Voilà donc que Mediapart officie la nuit avec le tout nouveau club des insomniaques mediapartiques — «pour les insomniaques qui auraient envie de partager leurs découvertes et émotions cybernétiques sur mediapart et/ou sur la grande toile qui nous attrappe tous une nuit ou l'autre...»


Justement, un informaticien du Connecticut s'est amusé a mesuré quel était le meilleur moment pour publier un billet sur son blog, si l'on veut obtenir autant de commentaires, de recommandations et de citations que possible? Réponse: le jeudi midi!

 

Jake Luciani a analysé 10.000 entrées sur Del.icio.us (partage de favoris), Digg, Reddit et Mixx (notation de favoris) avec une application nommée AideRSS et constaté que, toutes choses égales par ailleurs, les billets publiés après le déjeuner (entre 13 et 15 heures, heures du Pacifique, 23 heures-minuit à Paris) et juste après la sortie des bureaux (entre 17 et 19 heures, même fuseau horaire, 2-4 heures du matin en France) étaient plus populaires. Et que le créneau 15-17 heures était le pire moment pour publier.


Le jour de publication a aussi son importance: dans l'ordre décroissant, le jeudi, le mardi, le mercredi et le vendredi sont les meilleurs choix. Oubliez en revanche le samedi, le dimanche et le lundi. Quant à publier le dimanche entre 15 et 17 heures...


Comment expliquer cette loi de décroissance (comme on dit pour la durée de vie des éléments radiocatifs)? Des chercheurs d'Hewlett-Packard ont modélisé les façons de publier une information sur site Web pour augmenter l'audience de chaque article. Ils ont montré que, sur un site comme Digg, les articles disposent d'une demi-vie (c'est-à-dire le temps au terme duquel l'activité — commentaires, référencement, etc. — autour de l'article diminue de moitié) de 69 minutes, et un horizon au-delà duquel l'attrait de la nouveauté ne fonctionne plus de 350 minutes (6 heures).

 

L'étude de Jake Luciani s'entend évidemment pour des billets en anglais et pour un lectorat vivant à l'heure américaine. Qu'en est-il de la France?

 

Les statistiques de fréquentation des sites d'information continuent montrent que les meilleures heures de la journée sont 8-9 heures (l'arrivée au bureau) et 17-18 heures (avant la sortie). Et la répartition dans la semaine favorise plutôt le mercredi, suivi du lundi et du mardi, le jeudi marquant une baisse accusée, et le vendredi appartenant définitivement au week-end en terme de fréquentation.

 

Et sur Mediapart? Dans le groupetto lundi-jeudi, le mardi et le mercredi sont les jours de plus forte affluence. Et dans la journée, les lecteurs arrivent vers 9 heures (avec la première édition du journal), se répartissent dans la journée avec un pic à 18 heures (soit une heure avant la dernière édition), puis creux, et de nouveau regain à partir de 20 heures. La soirée choisie par nos insomniaques n'est donc pas une si mauvaise idée...

 

 

(Billet posté contre toute logique à 10 heures du matin un vendredi pendant le week-end de la Pentecôte.)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.