Marc Tertre
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

Mille communismes

Suivi par 149 abonnés

Billet de blog 21 avr. 2014

Marc Tertre
Education populaire (science et techniques), luttes diverses et variées (celles ci qui imposent de "commencer à penser contre soi même") et musiques bruitistes de toutes origines
Abonné·e de Mediapart

La violence sociale pendant les trente glorieuses: débat !

Marc Tertre
Education populaire (science et techniques), luttes diverses et variées (celles ci qui imposent de "commencer à penser contre soi même") et musiques bruitistes de toutes origines
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Gréve des mineurs de 1948 source Wikirouge*

Il est souvent question des "trentes glorieuses" (1946/1976) comme d'une période "idéale" ou vivaient "les idéaux de la résistance", le plein emploi et une classe ouvriére pas encore atomisée par la mondialisation. Les visions critiques se multiplient d'une période qui a aussi ses silences et ses crimes, ses miséres et ses non dits pesants.  Pour en débattre, on m'informe d'un débat entre un journaliste du canard enchainé auteur d'un excellent ouvrage sur la grande gréve des mineurs de 48 (gréve complétement oubliée, et qui a cependant livrée son content de crimes et de violences) et Gérard Delteil dont je vous parlais derniermement de l'excellent roman noir -Les Années rouge et noir, Le Seuil, 2014 ! L'inconvénient étant qu'il se déroulera lors de la féte parisienne du npa, et que vous serez obligé de vous promener au millieux de débats tous plus intéressant les uns que les autres, d'une programmation musicale pointue et de stand de bouffe "aux petits ognons" (sans oublier le pinard, qui vous ouvrira des étoiles dans les mirettes)  Bref, l'enfer !

Débat sur la violence sociale pendant les trente glorieuses à la Fête du NPA
Débat lors de la fête parisienne du NPA

Débat "La violence sociale de l’après guerre et des Trente glorieuses" entre Dominique Simonnot , journaliste au Canard enchaîné, qui vient de publier "Plus noir dans la nuit" sur la grande grève des mineurs de 1948 , et Gérard Delteil, écrivain, qui vient de publier "Les années rouge et noir", roman politico-social inspiré de faits des Trente glorieuses. Le débat sera suivi d’une scéance de signatures au stand de La Brèche.

Ce débat aura lieu à Paris aura le samedi 3 mai, 16 h 30 à la salle Olympe de Gouges, 15, rue Merlin 75011.

* wikirouge : la gréve des mineurs en 1948

En 1948 une grande grève des mineurs eu lieu en France. Elle fut durement réprimée par le pouvoir, aux mains des "socialistes" de la SFIO, mais aussi en réalité trahie par les dirigeants staliniens du PCF.

Pendant huit semaines, les mineurs de France ont mené une grève qui constitue une des pages les plus héroïques de l'histoire du prolétariat de ce pays. Témoignage d'une combativité extraordinaire, d'une ténacité remarquable, en face d'un gouvernement déchaîné et de l'aide ouvertement apportée à ce gouvernement par les syndicats réformistes et chrétiens, cette lutte de près de 400 000 travailleurs, conduite par une direction stalinienne, qui exploita leur combativité mais les engagea dans une impasse, ne peut être bien comprise que dans le développement général de la lutte des classes en France.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Corruption
Pourquoi les politiques échappent (presque toujours) à l’incarcération
Plusieurs facteurs expliquent la relative mansuétude dont bénéficient les politiques aux prises avec la justice, qui ne sont que très rarement incarcérés, malgré les fortes peines de prison encourues dans les affaires de corruption.
par Michel Deléan
Journal
Affaire Sarkozy-Bismuth : les enjeux d’un second procès à hauts risques
Nicolas Sarkozy, l’avocat Thierry Herzog et l’ex-magistrat Gilbert Azibert seront rejugés à partir de lundi devant la cour d’appel de Paris dans l’affaire de corruption dite « Paul Bismuth », et risquent la prison.
par Michel Deléan
Journal — Santé
Dans les Cévennes, les femmes promises à la misère obstétricale
Le 20 décembre, la maternité de Ganges suspendra son activité jusqu’à nouvel ordre, faute de médecins en nombre suffisant. Une centaine de femmes enceintes, dont certaines résident à plus de deux heures de la prochaine maternité, se retrouvent sur le carreau.
par Prisca Borrel
Journal
« L’esprit critique » théâtre : silences, histoires et contes
Notre podcast culturel discute de « Depois do silêncio » de Christiane Jatahy, d’« Une autre histoire du théâtre » de Fanny de Chaillé et de « Portrait désir » de Dieudonné Niangouna.
par Joseph Confavreux

La sélection du Club

Billet de blog
L’aquaculture, une promesse à ne surtout pas tenir
« D’ici 2050, il nous faudra augmenter la production mondiale de nourriture de 70% ». Sur son site web, le géant de l’élevage de saumons SalMar nous met en garde : il y a de plus en plus de bouches à nourrir sur la planète, et la production agricole « terrestre » a atteint ses limites. L'aquaculture représente-elle le seul avenir possible pour notre système alimentaire ?
par eliottwithonel
Billet de blog
La vie en rose, des fjords norvégiens au bocage breton
Le 10 décembre prochain aura lieu une journée de mobilisation contre l’installation d’une usine de production de saumons à Plouisy dans les Côtes d’Armor. L'industrie du saumon, produit très consommé en France, est très critiquée, au point que certains tentent de la réinventer totalement. Retour sur cette industrie controversée, et l'implantation de ce projet à plus de 25 kilomètres de la mer.
par theochimin
Billet de blog
La baguette inscrite au patrimoine immatériel de l'humanité
La baguette (de pain) française vient d’être reconnue par l’UNESCO comme faisant partie du patrimoine immatériel de l’humanité : un petit pain pour la France, un grand pas pour l’humanité !
par Bruno Painvin
Billet de blog
Et pan ! sur la baguette française qui entre à l’Unesco
L’Unesco s’est-elle faite berner par la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française ? Les nutritionnistes tombent du ciel. Et le pape de la recherche sur le pain, l’Américain Steven Kaplan s’étouffe à l’annonce de ce classement qu’il juge comme une « effroyable régression ». (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement