Billet de blog 20 mars 2014

Pourquoi nous soutenons la candidature d'Anne Hidalgo à la mairie de Paris

Des élus et des militants écologistes estiment que le projet « Osez Paris » de la socialiste s’inscrit dans une véritable logique de transition énergétique respectueuse de la santé des Parisien-nes et qu'il impulse une nouvelle dynamique économique, sobre en énergie et en matières premières, innovatrice et créatrice d’emplois durables.

Les invités de Mediapart
Dans cet espace, retrouvez les tribunes collectives sélectionnées par la rédaction du Club de Mediapart.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Des élus et des militants écologistes estiment que le projet « Osez Paris » de la socialiste s’inscrit dans une véritable logique de transition énergétique respectueuse de la santé des Parisien-nes et qu'il impulse une nouvelle dynamique économique, sobre en énergie et en matières premières, innovatrice et créatrice d’emplois durables.


A l’heure où la pollution s’est invitée dans la campagne électorale à Paris, les militant-es écologistes que nous sommes apportons notre soutien à Anne Hidalgo et à son projet pour Paris.

L’écologie, au cœur du débat

La Ville de Paris, consciente des enjeux environnementaux, s’est engagée depuis 2001 pour améliorer la qualité de l’air et lutter contre le dérèglement climatique (plan Biodiversité, plan Climat, réduction du trafic routier, pistes cyclables, Vélib’, tram, espaces verts,  éco-quartiers, jardins partagés…).  Elle a réussi à inverser la tendance destructrice de la municipalité précédente : la baisse des teneurs en oxydes d’azote, en benzène et en micro- particules est avérée.

Pour autant, les pics de pollution atmosphérique de ces derniers jours font prendre la mesure du changement qu’il nous reste à  accomplir.

Nous ne pouvons nous satisfaire d’une écologie à court terme qui réagit au coup par coup aux aléas climatiques (pics de pollution, canicules, crues ...).

Les polémiques politiciennes pré-électorales n’y feront rien. C’est sur les programmes et les propositions portées par les candidat-es que nous pouvons juger de la pertinence des solutions proposées pour aujourd’hui et pour les générations futures.

Le défi est immense mais les solutions existent

En mettant au cœur de son programme l’écologie urbaine et l’économie circulaire, Anne Hidalgo imprime dans la durée la lutte contre le dérèglement climatique et l’érosion de la biodiversité.

Le projet « Osez Paris » s’inscrit dans une véritable logique de transition énergétique respectueuse de la santé et des soins des Parisien-nes : fin du diesel, diminution de la circulation automobile, développement des transports collectifs, soutien aux circuits courts, accélération de la transformation énergétique, végétalisation de la ville et développement de la biodiversité, engagement en faveur de l’agriculture biologique, plan Santé Environnementale.

Le projet « Osez Paris » s’inscrit dans une véritable logique citoyenne et sociale. La rénovation thermique des immeubles permettra de diminuer la facture énergétique et d’améliorer le confort. Avec les « planètes quartiers » issus des conseils de quartier, les habitant-es pourront participer aux transformations nécessaires de leurs quartiers : place à la créativité et à la convivialité!

Le projet « Osez Paris » impulse une nouvelle dynamique économique, sobre en énergie et en matières premières, innovatrice et créatrice d’emplois durables, bonne pour la planète et ses passagers.

Dans un contexte de crise écologique, économique et sociale majeure, nous avons choisi de soutenir, loin des postures politiques clivantes, un projet écologique humaniste et solidaire pour Paris.

Anne Hidalgo a montré sa capacité à rassembler, au-delà de son propre parti, des personnes venues des diverses familles de l’écologie. Nous en sommes !

Jean-Luc Bennahmias, député européen, président d’Ecologie et Démocratie
Violette Baranda, conseillère d’arrondissement à Paris, ancienne conseillère de Paris. Conseillère nationale du MoDem
Dominique Brengard, psychiatre, ancienne déléguée EELV à la famille, ancienne secrétaire de la commission santé EELV
Michel Cantal-Dupart, architecte, urbaniste, professeur émérite au conservatoire des Arts et Métiers
Edouard François, int.friba, pionnier de green architecture internationale, élu créateur de l’année 2011, architecte urbaniste
Florence de Massol, maire adjointe du 20e arrondissement, en charge des espaces verts et du développement durable, candidate suppléante EELV aux législatives de 2012
Serge Guérin, conseiller régional Groupe EELV, sociologue, professeur à l’ESG-MS
Serge Orru, créateur du Festival du vent, auteur du rapport Ecologie urbaine, économie circulaire
Arlette Zilberg, candidate EELV aux législatives 2012, ancienne adjointe au maire du 20e, militante pour les droits des femmes 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Écologie politique : les leçons de la présidentielle
Les élections nationales ont mis à l’épreuve la stratégie d’autonomie des écologistes vis-à-vis de la « vieille gauche ». Quel dispositif pour la bifurcation écologique, comment convaincre l'électorat : un débat entre David Cormand, Maxime Combes et Claire Lejeune.  
par Mathieu Dejean et Fabien Escalona
Journal — Politique
Personnel et notes de frais : les dossiers de la députée macroniste Claire Pitollat
Dix-neuf collaborateurs en cinq ans, des accusations de harcèlement et des dépenses personnelles facturées à l’Assemblée : le mandat de la députée du sud de Marseille, candidate à sa réélection, n’a pas été sans accrocs. Notre partenaire Marsactu a mené l’enquête.
par Jean-Marie Leforestier et Violette Artaud (Marsactu)
Journal
En France, le difficile chemin de l’afroféminisme
Dans les années 2010, le mouvement afroféministe, destiné aux femmes noires, a connu en France un certain engouement. Il a même réussi à imposer certaines notions dans les débats militants, mais il peine à se constituer comme un courant à part entière.
par Christelle Murhula
Journal
Orange : la journée des coups fourrés
Redoutant une assemblée générale plus problématique que prévu, la direction du groupe a fait pression sur l’actionnariat salarié pour qu’il revienne sur son refus de changement de statuts, afin de faire front commun pour imposer la présidence de Jacques Aschenbroich. Au mépris de toutes les règles de gouvernance et avec l’appui, comme chez Engie, de la CFDT.
par Martine Orange

La sélection du Club

Billet de blog
De l'art de dire n'importe quoi en politique
Le problème le plus saisissant de notre démocratie, c’est que beaucoup de gens votent pour autre chose que leurs idées parce que tout est devenu tellement confus, tout n’est tellement plus qu’une question d’image et de communication, qu’il est bien difficile, de savoir vraiment pour quoi on vote. Il serait peut-être temps que ça change.
par Jonathan Cornillon
Billet de blog
par C’est Nabum
Billet de blog
Qui est vraiment Élisabeth Borne ?
Depuis sa nomination, Élisabeth Borne est célébrée par de nombreux commentateurs comme étant enfin le virage à gauche tant attendu d'Emmanuel Macron. Qu'elle se dise de gauche, on ne peut lui retirer, mais en la matière, les actes comptent plus que les mots. Mais son bilan dit tout le contraire de ce qu'on entend en ce moment sur les plateaux.
par François Malaussena
Billet de blog
par Fred Sochard