Jing Bai
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

Nihao la Chine

Suivi par 36 abonnés

Billet de blog 4 avr. 2009

Porte-avions made in China

La Chine ne pourra pas se défendre toujours sans porte-avions, c'est ce que nous a dit le ministre chinois de la défense lors de sa rencontre avec son homologue japonais à Pékin vendredi dernier, le 20 mars. C'est la première fois que cette information a été confirmée par le dirigeant de l'armée chinoise.

Jing Bai
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La Chine ne pourra pas se défendre toujours sans porte-avions, c'est ce que nous a dit le ministre chinois de la défense lors de sa rencontre avec son homologue japonais à Pékin vendredi dernier, le 20 mars. C'est la première fois que cette information a été confirmée par le dirigeant de l'armée chinoise.
Avoir le porte-avions est considéré comme une preuve de devenir une vraie puissance pour les Chinois. En Asie, l'armée japonaise est déjà équipée de ce type de navire de querre important depuis plusieurs années, l'Inde qui avait des problèmes frontaliers avec la Chine a prévu de voir son premier porte-avions en service d'ici 6 ans, en fin 2015. Sans parler de la Russie, le seul pays capable de concurrencer les Etats-Unis, possède aussi des porte-avions.
Pendant très longtemps, la Chine a laissé tomber son rêve de porte-avions, parce qu'il ne correspond pas à son image d'un pays de la paix. “Le porte-avions est nécessaire pour aller combattre dans les eaux internationales éloignées du territoire du pays.” Mais la Chine n'avait pas ce besoin.
L'an dernier, la Chine a envoyé la marine pour chasser les pirates somaliens. Depuis ce temps là, une envie de construire des porte-avions se faire de plus en plus sentir. Le porte-parole du ministère de la défense a affirmé la nécessité d'avoir le porte-avions et n'a pas nié que le projet soit en cours.
Un service se crée au sein de la marine chinoise pour développer le projet. Selon la tradition de l'armée chinoise, il est nommé 048, puisqu'il voit le jour en août 2004. Selon une source militaire, le ministère de la défense pourrait annoncer formellement le projet de la construction du porte-avions le mois prochain, à l'occasion du 60e anniversaire de la marine chinoise.
D'après la presse japonaise, le premier porte-avions que la Chine se prépare à faire a une taille moyenne entre 50 000 tonnes et 60 000 tonnes. Et le projet n'est pas resté dans les dossiers, mais bien avancé. Si tout se passe bien, le premier porte-avions chinois serait mis à l'eau en 2010, 5 ans plus tôt que les Indiens qui, eux ont commencé son projet avant les Chinois.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — International
Être LGBT+ en Afghanistan : « Ici, on nous refuse la vie, et même la mort »
Désastre économique, humanitaire, droits humains attaqués… Un an après avoir rebasculé dans les mains des talibans, l’Afghanistan n’en finit pas de sombrer. Pour la minorité LGBT+, le retour des fondamentalistes islamistes est dévastateur.
par Rachida El Azzouzi et Mortaza Behboudi
Journal — Asie
« Ils ne nous effaceront pas » : le combat des Afghanes
Être une femme en Afghanistan, c’est endurer une oppression systématique et brutale, encore plus depuis le retour au pouvoir des talibans qui, en un an, ont anéanti les droits des femmes et des fillettes. Quatre Afghanes racontent à Mediapart, face caméra, leur combat pour ne pas être effacées. Un documentaire inédit.
par Mortaza Behboudi et Rachida El Azzouzi
Journal
Un homme condamné pour violences conjugales en 2021 entre dans la police
Admis pour devenir gardien de la paix en 2019, condamné pour violences conjugales en 2021, un homme devrait, selon nos informations, prendre son premier poste de policier en septembre dans un service au contact potentiel de victimes, en contradiction avec les promesses de Gérald Darmanin. Son recrutement avait été révélé par StreetPress.
par Sophie Boutboul
Journal — Climat
Près de Montélimar, des agriculteurs exténués face à la canicule
Mediapart a sillonné la vallée de la Valdaine et ses environs dans la Drôme, à la rencontre d’agriculteurs qui souffrent des canicules à répétition. Des pans de récoltes grillées, des chèvres qui produisent moins de lait, des tâches nouvelles qui s’accumulent : paroles de travailleurs lessivés, et inquiets pour les années à venir.
par Sarah Benichou

La sélection du Club

Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - Oscar Rosembly (4/9)
Depuis longtemps les « céliniens » cherchaient les documents et manuscrits laissés rue Girardon par Céline en juin 1944. Beaucoup croyaient avoir trouvé la bonne personne en un certain Oscar Rosembly. Un coupable idéal.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - La piste Morandat (5/9)
Dans ses lettres, Céline accuse Yvon Morandat d’avoir « volé » ses manuscrits. Morandat ne les a pas volés, mais préservés. Contacté à son retour en France par ce grand résistant, le collaborateur et antisémite Céline ne donne pas suite. Cela écornerait sa position victimaire. Alors Morandat met tous les documents dans une malle, laquelle, des dizaines d’années plus tard, me sera confiée.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - La révélation (1/9)
Comment, par les hasards conjugués de l’Histoire et de l’amitié, je me retrouve devant un tombereau de documents laissés par Céline dans son appartement de la rue Girardon en juin 1944. Et ce qui s’ensuivit.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - L’inventaire (2/9)
Des manuscrits dont plusieurs inédits, son livret militaire, des lettres, des photos, des dessins, un dossier juif, tout ce que l’homme et l’écrivain Céline laisse chez lui avant de prendre la fuite le 17 juin 1944. Un inventaire fabuleux.
par jean-pierre thibaudat