Porte-avions made in China

La Chine ne pourra pas se défendre toujours sans porte-avions, c'est ce que nous a dit le ministre chinois de la défense lors de sa rencontre avec son homologue japonais à Pékin vendredi dernier, le 20 mars. C'est la première fois que cette information a été confirmée par le dirigeant de l'armée chinoise.
La Chine ne pourra pas se défendre toujours sans porte-avions, c'est ce que nous a dit le ministre chinois de la défense lors de sa rencontre avec son homologue japonais à Pékin vendredi dernier, le 20 mars. C'est la première fois que cette information a été confirmée par le dirigeant de l'armée chinoise.
Avoir le porte-avions est considéré comme une preuve de devenir une vraie puissance pour les Chinois. En Asie, l'armée japonaise est déjà équipée de ce type de navire de querre important depuis plusieurs années, l'Inde qui avait des problèmes frontaliers avec la Chine a prévu de voir son premier porte-avions en service d'ici 6 ans, en fin 2015. Sans parler de la Russie, le seul pays capable de concurrencer les Etats-Unis, possède aussi des porte-avions.
Pendant très longtemps, la Chine a laissé tomber son rêve de porte-avions, parce qu'il ne correspond pas à son image d'un pays de la paix. “Le porte-avions est nécessaire pour aller combattre dans les eaux internationales éloignées du territoire du pays.” Mais la Chine n'avait pas ce besoin.
L'an dernier, la Chine a envoyé la marine pour chasser les pirates somaliens. Depuis ce temps là, une envie de construire des porte-avions se faire de plus en plus sentir. Le porte-parole du ministère de la défense a affirmé la nécessité d'avoir le porte-avions et n'a pas nié que le projet soit en cours.
Un service se crée au sein de la marine chinoise pour développer le projet. Selon la tradition de l'armée chinoise, il est nommé 048, puisqu'il voit le jour en août 2004. Selon une source militaire, le ministère de la défense pourrait annoncer formellement le projet de la construction du porte-avions le mois prochain, à l'occasion du 60e anniversaire de la marine chinoise.
D'après la presse japonaise, le premier porte-avions que la Chine se prépare à faire a une taille moyenne entre 50 000 tonnes et 60 000 tonnes. Et le projet n'est pas resté dans les dossiers, mais bien avancé. Si tout se passe bien, le premier porte-avions chinois serait mis à l'eau en 2010, 5 ans plus tôt que les Indiens qui, eux ont commencé son projet avant les Chinois.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.