Nouvelle époque, nouveaux slogans

ndxs.jpgSelon Ming bao (journal hongkongais), Zhao Jingtian, jeune étudiante en quatrième année de l’ Université de l’industrie en Chine du nord (à Pékin) a écrit une lettre en appelant au gouvernement central à changer les slogans accrochés sur les murs du siège, parce qu’ils ne correspondent plus à notre époque. A son avis, « vive l’esprit de Mao qui ont tout vaincu » est du style de la révolution culturelle. D’abord le terme « vive » qu’on utilisait souvent à l’époque féodale pour faire plaisir aux empereurs. Et puis, avec du temps, beaucoup de fautes se sont prouvées dans ses propos. Donc elle propose de changer de la phrase par « continuons à libérer nos esprits, et à élargir la réforme et l’ouverture à l’extérieur en respectant la théorie de Deng Xiaoping et trois représentations de Jiang Zemin !» et « construisons une société harmonieuse et réalisons un développement durable en respectant les droits de l’homme et l’idée que le pouvoir doit au service du peuple ! » d’ailleurs, elle propose aussi d’ajouter le portrait de Sun Yat-sen (le père de la Chine capitaliste, régime actuel à Taïwan) au côté de celui de Mao sur Tian an men, pour exprimer le bon souhait de « la réunification de la Chine en paix ». Et bien reçu la lettre, le comité permanent du PCC a organisé la réunion pour discuter de cette fameuse proposition.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.