rimbus
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

Nos idées et nos rêves

Suivi par 18 abonnés

Billet de blog 10 déc. 2011

rimbus
Mécréant et apostat
Abonné·e de Mediapart

Une scandaleuse manipulation de Martine Aubry

rimbus
Mécréant et apostat
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Si Montebourg a dit que les PS était un nid à emmerde (page 2 du Canard cette semaine), c'est qu'il s'y connait.

 

Alors qu'il venait de défendre avec brio la candidature de François Hollande à la télé, deux fois de suite, à Mots Croisés puis à Des Paroles et des Actes, face à Bayrou, voilà qu'une étrange lettre fait le tour des rédactions et le met en cause.

Une lettre pourtant confidentielle, à l'attention de Martine Aubry, où Montebourg la met en garde contre la corruption dans le Pas-de-Calais, en lui conseillant de ne pas recommencer les hésitations commises dans l'affaire des Bouches-du-Rhône.

 

Et voici Montebourg mis en accusation : Martine Aubry lui reproche en public, à la convention du PS, de se faire valoir, d'être déloyal avec ses camarades socialistes, il est menacé par Jack Lang, insulté par Guy Delcourt.

 

Pourtant, cette affaire de corruption du Pas-de-Calais avait démarré avant la divulgation de cette lettre : Après de premières fuites dans Le Figaro et Le Point, révélant l'avancée de l'enquête judiciaire, c'est un long article des Inrockuptibles, cette semaine,où Montebourg n'est nullement cité, qui met le feu au poudres.

 

Après enquête, il apparaît que Montebourg est en réalité la cible d'une manipulation de Martine Aubry : Lorsque l'on regarde de près la chronologie de la polémique, on s'aperçoit que la lettre confidentielle d'Arnaud Montebourg a été rendue publique après son démarrage (article des Inrocks), le lendemain précisément.

 

L'alerte de Montebourg n'est donc en rien à l'origine de la polémique. Il ne faisait que son travail de rénovation du PS, mission dont il est chargé, et voulait justement prévenir le parti de ne pas se laisser surprendre par l'action judiciaire, de ne pas être à la traine de l'instruction, comme cela c'est produit à Marseille. Il avait bien conscience qu'exposer ces turpitudes en public n'était pas opportun dans la campagne. La confidentialité de la lettre est clairement mentionnée en introduction.

 

Quel intérêt pour lui de forcer le trait d'une posture qu'on lui reproche déjà, celle du chevalier blanc ? Et puis sa mise en garde a porté ses fruits, certaines investitures pour les législatives ont été gelées, une commission d'enquête créée, preuve du sérieux de ses propos.

 

Cette lettre semble avoir été utilisée comme contre-feu par Aubry et c'est son entourage qui l'aurait donné à la presse dans ce but. Voilà la conclusion logique de cette triste affaire. Cest donc Martine Aubry qui a créé l'incident, pour mieux en accuser Montebourg, samedi, à la convention du PS.

 

Aubry voudrait savonner la planche de Hollande en mouillant Arnaud, et détourner l'attention du fond du problème, le merdier dans le Nord, qu'elle ne s'y prendrait pas autrement.

 

Une vieille rancœur née de sa défaite à la Primaire aurait-elle motivé cette machination politicienne ? Chacun se fera son opinion…

 

C'est pas joli-joli tout ça, camarade première secrétaire.

 

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Médias
Faux scoop du « Point » sur Garrido-Corbière : un « accident industriel » écrit d’avance
Alors que l’hebdo avait promis de faire son autocritique en publiant une enquête pour revenir sur ses fausses accusations visant le couple LFI, la direction l’a finalement enterrée. Sur la base de documents internes, Mediapart retrace les coulisses de ce fiasco, prédit deux mois avant par des salariés.
par David Perrotin et Antton Rouget
Journal
Lutte contre l’antisémitisme : angle mort de la gauche ?
Les militants de la gauche antiraciste ont-ils oublié l’antisémitisme ? Un essai questionne le rôle des gauches dans la lutte contre l’antisémitisme et plaide pour la convergence des combats. Débat dans « À l’air libre » entre son autrice, Illana Weizman, un militant antiraciste, Jonas Pardo, et le député insoumis Alexis Corbière.
par À l’air libre
Journal — Parlement
La loi sur les énergies renouvelables est-elle vertueuse ?
Alors que le projet de loi sur le développement de l’éolien et du solaire est en cours d’examen à l’Assemblée nationale, les macronistes savent qu’ils ont besoin de la gauche pour le faire adopter. Mediapart a réuni la députée insoumise Clémence Guetté et le député Renaissance Jean-Marc Zulesi pour éclaircir les points de blocage et les possibilités d’évolution.
par Pauline Graulle et Amélie Poinssot
Journal
Face au mur social, Macron choisit de foncer
Dans un contexte d’inflation record, de conflits sociaux dans les entreprises et d’état alarmant des services publics, le président de la République souhaite réformer les retraites dès le début de l’année 2023. Le climat social gronde mais l’exécutif mise sur une « résignation » de la rue.
par Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet de blog
Morts en Méditerrannée : plainte devant la CPI contre la violence institutionnelle
La plainte va soulever la question de la responsabilité de l'Italie, Malte, la commission européenne et l'agence Frontex dans le bilan catastrophique de plusieurs dizaines de milliers de noyés en Méditarrannée depuis 2014, au mépris du droit international et des droits humains. Questions sur la violence institutionnelle à rapprocher du projet de loi contre les migrants que dépose l'exécutif.
par Patrick Cahez
Billet de blog
La liberté d’aller et venir entravée pour les habitant⋅es de Mayotte
Le Conseil constitutionnel a jugé conforme à la Constitution les contrôles d’identité systématiques sur l’ensemble du territoire de Mayotte sans limite dans le temps. Il assortit sa décision d’une réserve qui apparait vide de sens : ces contrôles ne peuvent s’effectuer « qu’en se fondant sur des critères excluant […] toute discrimination », alors qu’ils apparaissent par essence discriminatoires.
par association GISTI
Billet de blog
Une famille intégrée ou comment s'en débarrasser - Appel OQTF
6 décembre : appel de la décision de l'obligation de quitter le territoire devant le tribunal administratif de Clermont-Ferrand, décision que nous avons déjà chroniquée. Cette famille particulièrement intégrée doit rester ici. Voici quelques vérités fortes apportées par son avocate et un des responsable de RESF63, le jour même d'un « débat » sur la loi immigration à l'Assemblée Nationale !
par Georges-André
Billet de blog
Loi Darmanin contre les étranger·e·s : danger pour tou·te·s !
Ce mardi 6 décembre a lieu à 17H00 un premier « débat » sur l'immigration à l'Assemblée nationale initié par Gérald Darmanin préparant une loi pour le 1er trimestre 2023. Avec la Marche des Solidarités et les Collectifs de Sans-Papiers, nous serons devant l'Assemblée à partir de 16H00 pour lancer la mobilisation contre ce projet. Argumentaire.
par Marche des Solidarités