Le traité de libre-échange transatlantique au menu des Marseillais

Un accord commercial est en cours de négociation entre l'Union européenne et les États-Unis prévoyant la création en 2015 d'une zone de libre-échange transatlantiques. Le Comité Européen Marseille et l'association France-États-Unis l'ont mis au menu du restaurant-bibiothèque Les Arcenaulx (25 Cours d’Estienne d’Orves - 13001 Marseille). Les salons des soeurs Lafitte accueilleront le public marseillais mercredi 15 octobre à partir de 17h.



Un accord commercial est en cours de négociation entre l'Union européenne et les États-Unis prévoyant la création en 2015 d'une zone de libre-échange transatlantiques. Le Comité Européen Marseille et l'association France-États-Unis l'ont mis au menu du restaurant-bibiothèque Les Arcenaulx (25 Cours d’Estienne d’Orves - 13001 Marseille). Les salons des soeurs Lafitte accueilleront le public marseillais mercredi 15 octobre à partir de 17h.

Le PCTI - Partenariat Transatlantique de Commerce et d'Investissement, également qualifié de "traité de libre-échange transatlantiqueest aussi connu sous les sigles anglais de TTIP - Transatlantic Trade and Investment Partnership et TAFTA- Transatlantic Free Trade Area. Toutes ces expressions sont synonymes.
Elles concernent un accord de libre-échange transatlantique qui 
sollicite les fondamentaux européens et pourrait être signé entre l’UE et les USA dans les prochains mois.  En vue : la création d'une zone de libre-échange entre l’Europe et les Etats-Unis d'Amérique. 
Selon ses partisans, le partenariat transatlantique libérera les échanges entre les deux plus grands marchés de la planète (40 % des échanges et plus de la moitié de la production mondiale) pour faire le poids face aux nouveaux géants continentaux en pleine expansion. A terme, le rapprochement des deux principales économies mondiales permettrait de définir  une stratégie géopolitique dans le domaine commercial pour éviter d’être soumis aux conditions asiatiques ou sud-américaines.
Toute  médaille à son revers : l'opacité qui entoure les négociations et le règlement des litiges inspirent les craintes les plus vives. Certains redoutent que des armadas d'avocats américains montent à l'assaut pour faire condamner des pratiques commerciales qui discréditeraient par exemple les OGM ou les gaz de schiste... Ils  comparent la justice qui risquerait d'être rendue à l'arbitrage entre Tapie et le Crédit Lyonnais qui défraie toujours la chronique.  

17 h - "Conférence - atelier" de l'économiste Maxence Dagher « Le Dollar face à L’€uro » (entrée libre). Interviendront également : MM Honoré LEMAIRE, Président de l’Association France Etats-Unis ; Ralf Robert HERDEN, Consul Général de la République fédérale d’Allemagne ; Fabrizio MAZZA, Consul Général d’Italie ; Mme Monique BELTRAME, Présidente du Comité européen Marseille.

À 18 h 45, on attaquera le plat de résistance avec l'exposé de de M. Cyril Robien-Champigneul, Chef de la Représentation régionale de la Commission Européenne en France (Marseille), qui fera le point sur l'avancement des négociations sur l'accord de libre-échange transatlantique. L'entrée à cette conférence est également libre.

À 20 heures, tous ceux qui le souhaitent se retrouveront au restaurant les Arcenaulx pour un débat animé par M. Robin-Champigneul  (diner-débat : 35 € pour les adhérents de l’une des associations organisatrices 40 € pour les invités). 

 

 



 

 



 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.