Mutations chez les papillons de Fukushima : quelles conclusions en tirer ?

http://groupes.sortirdunucleaire.org/Fukushima-mutations-papillons

Entretien avec Michel Fernex, professeur émérite de médecine et spécialiste des impacts sanitaires des radiations.

Il y a une semaine, une équipe de chercheurs japonais a publié une étude portant sur des papillons de la région de Fukushima. La conclusion est implacable : on voit déjà apparaître chez ces papillons des anormalités qui témoignent de mutations génétiques liées à la catastrophe nucléaire.

Nous avons sollicité Michel Fernex, professeur émérite de médecine et co-fondateur de l’association Enfants de Tchernobyl Bélarus, pour un entretien au sujet de ces mutations et les conclusions à en tirer. Pour Michel Fernex, cette étude confirme toutes les recherches précédentes sur les impacts des radiations sur les animaux dans les zones contaminées. « Il est temps de cesser de mentir. Il faut reconnaître le danger que représentent les problèmes génétiques qui vont s’amplifier ».

Alors que la chaîne Arte rediffuse ce soir le reportage « Tchernobyl, une histoire naturelle », qui véhicule l’image faussée d’une nature qui reprendrait ses droits après la catastrophe nucléaire, il est d’autant plus important de faire connaître les impacts réels d’un tel accident sur les êtres vivants.

Salutations antinucléaires,

L’équipe du Réseau « Sortir du nucléaire »

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.