40 Tonnes de Betteraves transgéniques arrachées et brûlées en Oregon

[OGM] ‪#‎Syngenta‬ ‪#‎Faucheurs‬ d'‪#‎OGM‬ - 40 Tonnes de cultures OGM ont été incendiées aux Etats-Unis sous le silence total des médias dominants.

Le géant bâlois (Suisse) Syngenta concurrent de Monsanto est très implanté en Europe.  Le géant bâlois Syngenta et la multinationale américaine Monsanto contrôlent à eux deux plus de 50 du marché européen des semences. Sengynta s'était déjà fait remarquer pour avoir  tenté de tester du riz OGM sur des enfants chinois...

Début juin, des anti-ogm ont fait très fort. 40 tonnes de cultures OGM ont été incendiés dans l'Oregon au cours de deux nuits d'action successives, le FBI a ouvert une enquête. Cette information n'a pas été reprise par les médias bourgeois sauf par une radio et un journal local.

Voici ce qu'il s'est passé - 40 tonnes de betteraves à sucre OGM ont été incendiés dans l'est de l'Oregon. QUARANTE tonnes — l'entière superficie de deux champs de cultures OGM ont été incendiés.

Le FBI a ouvert une enquête pour "sabotage économique et violation d'une loi fédérale sur les dégâts à l'encontre d'entreprises commerciales en agriculture."

6 500 plants de Betterave sucrières OGM ont été détruits à la main, un par un. Ce qui signifie qu'un grand nombre de personnes ont participé à l'action. Une fois de plus l'Etat criminalise les faucheurs OGM alors qu'il vient de faire passer une loi scélérate qui légalise les crimes de Monsanto et de Syngenta "le Monsanto Protection Act".

Depuis plus de dix ans, des faucheurs volontaires détruisent des cultures OGM expérimentales en plein champ aux USA. Les ennemis du génie génétique avaient déjà frappé précédemment en 2000 lorsque les membres de l'Earth Liberation Front, biens implantés dans l'Oregon, avaient mis le feu aux bureaux agricoles de l'Université d’État du Michigan. L'ELF dénonçait la manipulation génétique comme "une des nombreuses menaces au monde naturel tel que nous le connaissons".

Ce dernier acte de résistance à la folie criminelle de Syngenta, Monsanto, BASF et les autres, n'a pas été revendiqué mais le FBI essaye de retrouver les responsables de cette action de sabotage salutaire...

On ne leur souhaite pas bonne chance aux mafieux du FBI...

Vive le sabotage économique ! Crève Syngenta !

Source (en anglais) : http://www.realfarmacy.com/40-tons-of-gmo-crops-torched-in-america-media-blackout/

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.