sherkan
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

Ovale masqué (ohé ohé)

Suivi par 68 abonnés

Billet de blog 4 oct. 2015

En Rouge et Noir

sherkan
Mathématiques appliquées
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Non, ceci n'est pas un billet sur le Stade Toulousain. Ni sur Jeanne Mass d'ailleurs.

Millenium Stadium de Cardiff, ce jeudi. A la gare, chaque train qui arrive déverse des vagues rouges sur le quai. Les rues, fermées à la circulation, sont bondées: du rouge, et encore du rouge. Les couvres-chef ne sont pas en reste: des poireaux géants, des jonquilles, des têtes de mouton ou de dragon. De temps en temps un peu de bleu dans la foule. Ce sont les officiels de la coupe du Monde. Partout ils tendent des plans pour trouver, qui sa porte d'entrée du temple, qui la Fanzone. Le ballon de rugby qui s'est envolé pour la stratosphère lors de la cérémonie d'ouverture est retombé et s'est malheureusement incrusté dans la muraille du chateau de Cardiff.

Cardiff Castle © Sherkan

L'heure du diable arrive et je m'en vais rejoindre ma place. A ma droite, trois vieux chantent à tue-tête des chansons en gallois. Ils sont drôles, et très sympas. Heureusement, ils s'adressent à moi en anglais. On refait le match Galles - Angleterre. Je ne fait que ça depuis le début de la semaine, mais je ne m'en lasse pas. Les tribunes se remplissent. Rouge. A la présentation des équipes, le plus acclamé, c'est le coach Gallois. Les hymnes résonnent sous le toit fermé du stade et ça commence. Bon le match est pas super terrible. Les Gallois un peu faiblards loupent pas mal de plaquages. Mais il faut reconnaitre que le Fidjien, c'est du costaud ! Pendant ce temps là, l'arbitre ne se fait pas franchement d'amis. Pas sûre qu'il revienne passer des vacances dans le coin. En fin de match, les "Welsh ! Welsh !" sont assourdissants, amplifiés dans la cocotte Cardiffoise (ou Cardiffaise, allez savoir). Dans la coupe du monde des meilleurs supporters, les Gallois prennent l'avantage.

Car le Gallois aime le rugby. Et moi aussi. Du coup le vendredi, rebelotte. Les rues d'avant match sont toujours aussi bondées. Mais ce coup-ci, elles sont toute en noir. Car après le dragon, voici la fougère. Le chapeau fait bien moins recette aujourd'hui, bien que l'on croise de temps en temps la corne d'un narval. 

Et me voila dans le stade. Noir. A ma gauche des Anglais de Bristol en noirs, la fougère sur la joue. A ma droite un groupe de Toulousains (sans rire) qui agitent le drapeau Géorgien. Quelques "Georgia ! Georgia !" sporadiques les accompagnent. Pour l'hymne ils ont un peu de mal. Ils avaient révisé pourtant, mais c'est pas pareil que sur Utube (sic). On a à peine démarré que voila le premier essai des Blacks. Oui mais voila: les Géorgiens se rebellent et marquent à leur tour, chaudement applaudis par tout le stade, même s'il est en noir. Et les Géorgiens vont se battrent. Vers la fin du match, le score n'est pas lourd du tout: 29 à 10. Et les spectateurs qui étaient beaucoup Noir, se découvrent le coeur Rouge géorgien. Quand Mamuka Gorgodze est annoncé homme du match, c'est la folie dans le stade. Une explosion de joie, un truc extraordinnaire, toute la ville en tremble. Mamuka, lui, il rigole, il n'y croit pas. Avec cette nomination, c'est toute l'équipe géorgienne qui est félicitée. Et ils le méritent. Ils nous ont fait vibrer.

New Zeland - Georgia © Sherkan

Un jour Rouge. Un jour Noir. Et que du bonheur...

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — États-Unis
« La Cour suprême des États-Unis a un agenda : celui de l’extrême droite »
La Cour suprême des États Unis vient de rendre plusieurs arrêts inquiétants. Le premier, actant la fin de l’autorisation fédérale d’avorter, a mis le monde en émoi. Jeudi 30 juin, elle a nié l’autorité de l’agence pour l’environnement américaine a réduire les gaz à effets de serre. Pour l’américaniste Sylvie Laurent, elle est devenue une institution « fondamentaliste ».
par Berenice Gabriel, Martin Bessin et Mathieu Magnaudeix
Journal — Budget
Le « paquet pouvoir d’achat » ne pèse pas lourd
Le gouvernement a confirmé une série de mesures pour soutenir le pouvoir d’achat des fonctionnaires, des retraités et des bénéficiaires de prestations sociales. Mais ces décisions ne permettent pas de couvrir la hausse des prix et cachent une volonté de faire payer aux plus fragiles le coût de l’inflation.
par Romaric Godin
Journal
Covid : face à la septième vague, les 7 questions qui fâchent
Risques de réinfections, protections, efficacité des vaccins actuels et attendus, avenir de la pandémie… Nos réponses pour s’y retrouver face à cette nouvelle vague de Covid-19.
par Rozenn Le Saint
Journal
Urgences : vers la fin de l’accueil inconditionnel ?
La première ministre a reçu, jeudi, 41 recommandations pour l’été « à haut risque » qui s’annonce à l’hôpital. Parmi les mesures mises sur la table : la fin de l’accès sans filtre aux urgences et la revalorisation des heures de travail la nuit et le week-end.
par Caroline Coq-Chodorge

La sélection du Club

Billet de blog
Oui, on peut réduire le soutien populaire aux identitaires !
Les résultats de la Nupes, effet de l’alliance électorale, ne doivent pas masquer l'affaiblissement des valeurs de solidarité et la montée des conceptions identitaires dans la société. Si la gauche radicale ne renoue pas avec les couches populaires, la domination des droites radicales sera durable. C'est une bataille idéologique, politique et parlementaire, syndicale et associative. Gagnable.
par René Monzat
Billet de blog
Quels sont les rapports de classes à l’issue des élections 2022 ?
On a une image plus juste du rapport des forces politiques du pays en observant le résultat des premiers tours des élections selon les inscrits plutôt que celui des votes exprimés. Bien qu’il y manque 3 millions d’immigrés étrangers de plus de 18 ans. L’équivalent de 6% des 49 millions d’inscrits. Immigrés qui n’ont pas le droit de vote et font pourtant partie des forces vives du pays.
par jacques.lancier
Billet de blog
Quand le RN est fréquentable…
La dernière fois que j'ai pris ma plume c'était pour vous dire de ne plus compter sur moi pour voter par dépit. Me revoilà avec beaucoup de dépit, et pourtant j'ai voté !
par Coline THIEBAUX
Billet de blog
Boyard et le RN : de la poignée de main au Boy's club
Hier, lors du premier tour de l’élection à la présidence de l’Assemblée nationale, Louis Boyard, jeune député Nupes, a décliné la main tendue de plusieurs députés d’extrême droite. Mais alors pourquoi une simple affaire de poignée de main a-t-elle déclenché les cris, les larmes et les contestations ulcérées de nombres de messieurs ?
par Léane Alestra