HannaT
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

Palestine

Suivi par 179 abonnés

Billet de blog 17 juil. 2014

HannaT
Abonné·e de Mediapart

Une Autre Voix Juive : sortir de la logique de guerre !

UAVJ (Une Autre Voix Juive) est le titre d'un manifeste paru en 2003 dans le Journal Le Monde signé par de nombreux intellectuels et artistes juifs, parmi lesquels Pierre Vidal-Naquet, Raymond Aubrac, le député européen Alain Lipietz, Mireille Mendès-France, l'ambassadeur de France Stéphane Hessel... Il voulait faire entendre "une autre voix juive" : il affirme le désaccord des signataires avec la politique menée par le gouvernement israélien et dénonce les violences contre la population palestinienne. Il soutient les forces de paix israéliennes et palestiniennes pour la réalisation des droits nationaux palestiniens, dans la paix et la sécurité pour tous les peuples du Proche-Orient.

HannaT
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

© 

UAVJ (Une Autre Voix Juive) est le titre d'un manifeste paru en 2003 dans le Journal Le Monde signé par de nombreux intellectuels et artistes juifs, parmi lesquels Pierre Vidal-Naquet, Raymond Aubrac, le député européen Alain Lipietz, Mireille Mendès-France, l'ambassadeur de France Stéphane Hessel... Il voulait faire entendre "une autre voix juive" : il affirme le désaccord des signataires avec la politique menée par le gouvernement israélien et dénonce les violences contre la population palestinienne. Il soutient les forces de paix israéliennes et palestiniennes pour la réalisation des droits nationaux palestiniens, dans la paix et la sécurité pour tous les peuples du Proche-Orient.

C'est aussi un collectif, animé par Pascal Lederer, qui poursuit les objectifs énoncés dans le manifeste en publiant des articles dans le presse ou sur le site web UAVJ, en participant à des débats publics ou des actions politiques collectives. Il participe aux réunions du Collectif national pour une paix juste et durable au Proche Orient.

Leur site est par là… on peut y lire le manifeste.

___________________________

Communiqué UAVJ du 10-07-2014

Le Gouvernement israélien actuel s’est décidé à nouveau pour une guerre à outrance contre le peuple palestinien dans son ensemble et particulièrement la population de Gaza.

UAVJ condamne les décisions criminelles du gouvernement israélien semant terreur et désolation sur tout un peuple ; cette politique tourne le dos à la sécurité d’Israël, menace son existence en tant qu’État reconnu internationalement, et accroît les risques de dissémination de l’antisémitisme. C'est une voie sans issue pour le peuple israélien qui aspire à vivre en paix dans la sécurité.

Les déclarations et décisions irresponsables de dirigeants du Hamas ne sont pas à mettre en balance avec le déchaînement meurtrier des Forces Armées Israéliennes.

Le droit à la résistance à l’oppression ne se discute pas, n’est pas divisible. Le peuple palestinien et ses représentants autorisés sont seuls à pouvoir à décider de la voie la plus appropriée pour faire reconnaître ses droits fondamentaux.

Mais UAVJ souligne que la résistance à l’oppression ne passe pas et n’a jamais passé par la désignation de victimes innocentes, l'assassinat d’adolescents, la tentative de terroriser des populations civiles.

A l'assassinat de trois jeunes israéliens a répondu, comme on pouvait le prévoir un crime sans nom de la part d’ultras israéliens. Le gouvernement d’Israël, inquiet de trouver face à lui un peuple déterminé et uni, a choisi un prétexte offert pour poursuivre une politique qui ne peut que rencontrer l’indignation universelle.

La colonisation doit cesser. Israël doit se retirer sur ses frontières de 1967 et négocier sérieusement avec le gouvernement de l’État palestinien.

La déclaration du Président des États–Unis va dans ce sens sans toutefois exercer sur le gouvernement israélien la pression politique indispensable :

http://www.haaretz.com/news/diplomacy-defense/israel-peace-conference/1.603324

Ces postures hypocrites doivent cesser. La voix de la France et celle de l’Union Européenne doivent se faire entendre pour faire cesser immédiatement les actes de barbarie commis par le gouvernement israélien actuel.

L’Accord d’Association liant Israël à l’Union Européenne doit être suspendu tant que la politique israélienne ne respecte pas les résolutions de l’ONU auxquelles il a souscrit dans sa Déclaration d’Indépendance.

La voie d’une Paix juste et négociée au Proche–Orient, est celle du respect des droits fondamentaux du peuple palestinien et du droit à la sécurité des deux peuples. Elle ne saurait être obscurcie par des actes et un comportement qui ne font que différer, dans les souffrances et les tueries gratuites, des décisions inévitables. Le temps est venu d’en finir avec une tragédie sans issue.

_____________

Paru sur leur site…

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Tarifs des transports franciliens : Valérie Pécresse et le gouvernement se renvoient la balle
La Région Île-de-France, dirigée par Valérie Pécresse, a annoncé que le pass Navigo passerait de 75 à 90 euros si l'État ne débloquait pas des financements d'ici au 7 décembre. Alors que les usagers craignent la déflagration, la Région et l’État continuent de se rejeter la responsabilité.
par Khedidja Zerouali et Ilyes Ramdani
Journal — Europe
« La guerre entraîne la solidification des nations russe et ukrainienne »
Pour l’historien américano-ukrainien Serhii Plokhy, le conflit qui fait rage en Ukraine est une lutte de « libération nationale », dans laquelle les Ukrainiens sont « majoritairement restés unis », renforçant même leur identité. Il constate « l’ukrainisation » des populations du pays.
par Laurent Geslin
Journal — Travail
« Un employé mieux reposé est plus efficace » : la semaine de quatre jours à l’essai au Royaume-Uni
Jusqu’à fin décembre, des dizaines d’entreprises britanniques testent la semaine de quatre jours. L’idée de travailler un jour de moins pour un salaire et une productivité inchangés séduit les salariés, et bien souvent leurs patrons. Même si les réalités économiques peuvent les rattraper.
par Marie Billon
Journal — Outre-mer
Karine Lebon : « Ce qui se passe à La Réunion n’émeut personne »
Députée de La Réunion, Karine Lebon dénonce le désintérêt dont les outre-mer font l’objet, après une semaine marquée par le débat sur les soignants non vaccinés et le non-lieu possible sur le scandale du chlordécone. 
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle

La sélection du Club

Billet de blog
Merci pour ceux qui ont faim
Aujourd'hui, samedi, je me rends au centre commercial pour quelques courses. Il est dix heures, et celui-ci est déjà plein de monde : des jeunes gens surtout, des filles entrant, sortant des boutiques de mode, quelques-unes les bras chargés de sacs.
par cléa latert
Billet de blog
Péripéties ferroviaires en territoire enclavé
Destination France Déchéance, ou Manifeste sur un service public en érosion. Il s'agit dans ce court billet de faire un parallèle entre le discours de la Région Occitanie, celui de vouloir désenclaver des territoires ruraux, comme le Gers, et la réalité que vivent, voire subissent, les usagers du réseau ferroviaire au quotidien.
par camilleromeo28
Billet de blog
« Je vous écris pour témoigner de ma peine de prison qui n'en finit pas »
Rentré en prison à 18 ans pour de la « délinquance de quartier », Bryan a 27 ans lorsqu’il écrit à l’Observatoire International des Prisons (OIP). Entre les deux, c’est un implacable engrenage qui s’est mis en place qu’il nous décrit dans sa lettre.
par Observatoire international des prisons - section française
Billet de blog
« Économiser ils disent ? Je le faisais déjà ! »
Cette mère, dont j'accompagne un des enfants en tant qu'éduc’, laisse ostensiblement tomber ses bras. Elle n’en peut plus : le col roulé, les astuces du gouvernement pour économiser l'énergie, c'est une gifle pour elle. « Des trucs auxquels ils ne penseraient pas, de la débrouille pour économiser des centimes, je suis une pro de la pauvreté ! Face à des pros de l'entourloupe...»
par Mouais, le journal dubitatif