Édition suivie par 167 abonnés

Palestine

5 rédacteurs

À propos de l'édition

La Palestine mandataire désigne le statut politique établi par la SdN en Palestine et en Transjordanie à partir de 1920. Le 29 novembre 1947, le plan de partage de la Palestine élaboré par l’UNSCOP

est approuvé par l’AG de l’ONU, à New York par le vote de la résolution 181. Ce plan prévoit la partition de la Palestine en trois entités : un État juif, un État arabe, Jérusalem et sa proche banlieue étant placées sous contrôle international en tant que corpus separatum. Ce plan est refusé par les Arabes et accepté par les dirigeants de la communauté juive en Palestine. Depuis les guerres se succèdent, le territoire de la Palestine se rétrécit par l'implantation de colonies de peuplement israéliennes. Israël a construit un mur empiétant sur le territoire de la Palestine. Cette édition essaye de mettre en lumière l'actualité, toujours en feu, de la Palestine, se plaçant du point de vue tant palestinien que juif, Israéliens en désaccord avec leur gouvernement (en tant qu'association ou individu/s). Et aussi de l'histoire de la Palestine depuis ses origines. Le 31 octobre 2011, la délégation palestinienne acquiert le statut de mission permanente d’observation à l'UNESCO. Le 29 novembre 2012, l'État de Palestine est admis en tant qu'« État observateur non membre » à l'ONU. Le vote de cette résolution a été acquis à une majorité de 138 voix pour, 9 contre et 41 abstentions. Le 30 octobre 2014, la Suède est le premier membre de l'Union européenne à reconnaître l'État de Palestine. Le 7 janvier 2015, l'ONU accepte la demande d'adhésion de la Palestine à la Cour pénale internationale, qui doit être effective le 1er avril 2015.

  • Édition Palestine

    «IL EST TEMPS QUE LA DIRECTION PALESTINIENNE S’EN AILLE»

    Par
    La jeunesse et les organisations estudiantines palestiniennes «Il est temps que la direction palestinienne s’en aille!»
  • Édition Palestine

    IL EST TEMPS QUE LA DIRECTION PALESTINIENNE S’EN AILLE»

    Par | 3 recommandés
    La déclaration est toujours ouverte aux signatures des organisations et des individus en Palestine & en diaspora. La liste mise à jour sera publiée le 30 mai 2020- Semaine de la lutte palestinienne du 15 ou 22 mai 2020.
  • Édition Palestine

    «DES ÉLUS FRANÇAIS AU SECOURS DE L’APARTHEID»

    Par | 4 recommandés
    Des élus français au service de l’Apartheid si tristement mus d’im-média(t) - complices de sévices institués à la barbe du droit transformé en totémique torsade - desservant l’avenir à de glauques calculs coloniaux avec Testament pour guide d’égarement à ce massacrant accaparement du monde mis dessus-dessous à l’insidieuse dominoterie de détérioration éthique & de soi- E’M.C.
  • Édition Palestine

    « DES ÉLUS FRANÇAIS AU SECOURS DE L’APARTHEID »

    Par | 4 recommandés
    Il y a 72 ans aujourd’hui, la Nakba, nettoyage ethnique prémédité de la majorité des Palestiniens de leur propre pays en 1948. Lugubre rappel de l’UJFP- Comme aujourd’hui - se précise la Nakba éthique qui étrique- dans un mercantile déshonneur- cette f(r)action corrompue de la députation française traîtresse des valeurs dévoyées d’Icelle- Deux survivantes puissances directement coloniales E’M.C.
  • Édition Palestine

    UNE GRANDE VICTOIRE POUR LE DROIT AU BDS EN GRANDE BRETAGNE

    Par | 4 recommandés
    La PSG (groupe londonien de solidarité avec la Palestine) est ravie d’annoncé leur grande victoire dans le combat pour défendre le droit d’intervenir auRoyaume en soutien au droit des Palestiniens-
  • Édition Palestine

    PROPAGER LE VIRUS DE L’OCCUPATION PAR LE CRACHAT (3)

    Par | 5 recommandés
    Comment expliquer le silence massif des philosophes & des cohortes médiatiques (hormis de furtives allusions aussitôt assourdies) contrebalancé de croassantes logorrhées sur d’infinis sujets de diversion- à ce lâche crachat d’abord au crachoir de cette drôle de conscience crénelée- abdiquée à l’indéfectible «Ami» im-possible à défaire de ce Fait qui lui salit la Santé- E’M.C.
  • Édition Palestine

    PROPAGER LE VIRUS DE L’OCCUPATION PAR LE CRACHAT

    Par | 4 recommandés
    Cracher Crachement- lat. craccare- du radical krakk, qui racle la gorge de l’indécrottable cracheur colonial- d’où qu’il surgisse pour accaparer «son» crapuleux conquêt- à sa quinte d’arrogance- pour cracher sa crise dans tous les crachoirs qu’il s’octroie- de facto, expectorant ses bienfaits- se crache sans fin sur le visage qu’il [se] vend pour jamais s’empêcher à la face du monde- E’M.C.
  • Édition Palestine

    PROPAGER LE VIRUS DE L’OCCUPATION PAR LE CRACHAT

    Par | 3 recommandés
    Propager le virus de l’occupation: le crachat comme arme de L’Israël colonial, Ramzy Baroud- On le sait, moult docs & livres d’historiens le montrent & le recoupent depuis l’Algérie, les Afriques & celle du Sud, etc. que l’Apartheid colonial est le plus malfaisant virus de l’humanité qui se crache sur elle-même via un iota de pirates libertairicides rués sur les biens & vies de l’autre- E’M.C.
  • Édition Palestine

    ISRAËL PROFITE DE LA PANDÉMIE POUR [S’EMPARER DE LA PALESTINE] (3)

    Par | 3 recommandés
    Fors grammaire coloniale -Cave de trucs de crise où bout la fermentation du langage- ses sens inavouables l’empêchant de virer en vinaigre- en faillite d’entendement-son auto-coup de théâtre- fol pathos d’ivresse [s’] élective à l’infectieux graal de Com - Confucius-Corvidant- Fantômas poly-sapientiel- nous invitant à ré-fléchir à notre état de Ciron clastique- E’M.C.
  • Édition Palestine

    ISRAËL PROFITE DE LA PANDÉMIE POUR ÉTENDRE SON EMPRISE SUR LES TERRES PALESTINIENNES

    Par | 2 recommandés
    Escamoté-ci - au létal état de choses - torchis de Tartuffe -sous l’habit de pandémie - comme si Corvid-eur était- [lors qu’il est révélation] essentiellement le mal [le cœur du conflit] un glas de l’histoire - le clap de Caïn - orphelin de l’offre - en mal d’Emouna - au verbe infectieux- tantalé d’Abel mangé- admettant la tragédie pour mieux porter le râteau - sourd à la Leçon- E’M.C.