Angoulême 2015 : un palmarès ouvert sur le monde et tourné vers demain

La 42e édition du festival international de la BD d'Angoulême, c'est fini. Le palmarès en détail et en images.

La 42e édition du festival international de la BD d'Angoulême, c'est fini. Le palmarès en détail et en images.

 

Actualité. Moins d’un mois après l’assassinat de Cabu, Wolinski, Tignous, Honoré et Charb, le salon plus que quarantenaire se devait de rassembler la planète BD autour de mots en « –tion » (réflexion, innovation, provocation, expérimentation) pour prendre le pas sur les mots en « –isme » (comme extrémisme, intégrisme, terrorisme)… Avec la création du prix Charlie Hebdo de la liberté d'expression, une marche (remarquée et remarquable) des auteurs et de soutien à la création (pour des raisons éminemment différentes mais non dénuées de gravité), et un palmarès ouvert sur le monde et tourné vers l'avenir, on peut en conclure que c'est chose faite.

Voici le palmarès de la 42e édition du festival international d'Angoulême :

 


Fauve d'or, prix du meilleur album : L’Arabe du futur, tome I (Riad Sattouf / Allary).

 

 Prix spécial du jury : Building Stories (Chris Ware / Delcourt).


 Prix de la série : Lastman, tome VI (Balak, Mickaël Sanlaville et Bastien Vivès / Casterman)


Prix révélation : Yekini, le roi des arènes (Lisa Lugrin et Clément Xavier / Éditions Flblb)

 


Prix du patrimoine : San Mao, le petit vagabond (Zhang Leping / Fei)

 


Prix du public : Les Vieux fourneaux, tome I - Ceux qui restent (Wilfrid Lupano et Paul Cauuet / Dargaud)

 


Fauve Polar : Petites coupures à Shioguni (Florent Chavouet / Philippe Picquier)

 


Prix jeunesse : Les Royaumes du Nord, tome I (Clément Oubrerie et Stéphane Melchior / Gallimard)

 

Prix de la bande dessinée alternative : Dérive urbaine édité par l’association Une autre image (France)

 

 

 

 

 

Distingué dès l’ouverture du festival, Katsuhiro Ōtomo a rejoint la prestigieuse liste des récipiendaires du Grand Prix de la ville d’Angoulême et, comme le veut la tradition, il présidera donc la 43ème édition.

 

Toutes les récompenses sur le site officiel du festival.  

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.