«La bande dessinée regarde le monde» au Forum des Images

Du 7 au 16 novembre, le Forum des Images présente le festival « Un état du monde… et du cinéma », dont le parrain est cette année Pierre Haski après Florence Aubenas en 2012 et Jia Zhangke en 2013. Pour cette sixième édition, la bande dessinée est plus que jamais partie prenante avec une programmation qui fait la part belle au reportage et au BD-journalisme.

Du 7 au 16 novembre, le Forum des Images présente le festival « Un état du monde… et du cinéma », dont le parrain est cette année Pierre Haski après Florence Aubenas en 2012 et Jia Zhangke en 2013. Pour cette sixième édition, la bande dessinée est plus que jamais partie prenante avec une programmation qui fait la part belle au reportage et au BD-journalisme.

«Un état du monde…» regarde la société par le prisme de la fiction cinématographique, avec la volonté d’observer, d’analyser le «village global» au travers d’œuvres récentes, questionnant des thématiques politiques, sociales, économiques, et culturelles. Depuis quelques années, la bande dessinée est adossée à ce festival qui mêle journalisme et problématiques géopolitiques. Parce que la BD est cet autre média « visuel » par excellence pour rendre compte, présenter, critiquer l’époque contemporaine, l’actualité et l’histoire. 

 

Pour preuve, les expériences et réussites récentes de La Revue Dessinée et de XXI, les publications de plus en plus nombreuses d’œuvres qui associent reportages, témoignages et bande dessinée (dans le droit fil du travail d’un Joe Sacco, ou d’un Patrick Chappatte). La Revue Dessinée a même décliné il y a peu sa version magazine sur Internet (une web-émission trimestrielle, L’Émission Dessinée, dont la première a été diffusée en direct le 5 novembre dernier). Aux Etats-Unis, le genre a déjà ses maîtres. Si en France, le réveil semble être tardif, la nouvelle génération d’auteurs et dessinateurs (tels Franck Bourgeron et Sylvain Ricard pour ne citer qu’eux) fait en sorte de bousculer les codes en mettant au centre de leur travail les problématiques très actuelles. 

 

Lip, des héros ordinaires, Florange, une lutte d'aujourd'hui (Dargaud 2014), Les Ignorants (Futuropolis 2011), Les Autres gens (Dupuis) ou Romain & Augustin, un mariage pour tous (Delcourt 2013), Retour au Kossovo (Dupuis - Aire Libre 2014)… Depuis toujours, la bande dessinée sait s’inspirer, s’imprégner du réel pour rendre compte, pour interpeller, pour interroger. Et on assiste sûrement bien plus qu’à la simple émergence d’une bande dessinée sociale ou sociétale : à la naissance d’un genre à part entière dans le paysage graphique d'aujourd'hui. 

 

En parallèle de la programmation cinématographique, le Forum des Images propose donc événements et rencontres : l’exposition « Être là… avec Amnesty International » (Futuropolis) qui rassemble les planches issues d’un recueil de treize récits, reportages graphiques de Christophe Dabitch ; et des « apéros géopolitiques » animés par Jean-Christophe Ogier (journaliste BD à France Info) pour évoquer la mort du Juge Renaud (excellente enquête d’Etienne Davodeau et Benoît Collombat parue dans le N°5 de La Revue Dessinée), le mariage pour tous avec Thomas Cadène, l’Ukraine avec Igort, le Beyrouth-Est des années 80 avec Zeina Abirached… 

 

  • Un état du monde… et du cinéma, du 7 au 16 novembre 2014. Au Forum des Halles à Paris (Porte Saint-Eustache, 2, rue du cinéma). De 12h30 à 21h du lundi au vendredi et de 14h à 21h le week-end

 

Plus d’informations ici

  • Être-la… avec Amnesty International, de Christophe Dabitch (dessins par Benjamin Flao, Zeina Abirached, Piero Macola, Daniel Blancou, Manuele Fio, Gabrielle  Piquet, Jorge Gonzalez, Mickaël Sterckeman, Guillaume Trouillard, Damien Roudeau, Sergio Aquindo, Laureline Mattiussi et José Muñoz), 184 pages couleurs, Futuropolis, 24€.
  • Retour au Kosovo, de Gani Jakupi, Dupuis - Aire Libre, 112 pages couleurs, 20€50
  • Les Autres gens, 18 tomes parus, Thomas Cadène ( + collectif), Dupuis
  • Romain & Augustin, un mariage pour tous, Thomas Cadène, Joseph Falzon, Didier Garguilo, Delcourt, 17€95
  • Les Ignorants, Etienne Davodeau, 272 pages, Futuropolis, 24€90

La Revue Dessinée sur Mediapart, c'est .


Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.