mot de passe oublié
onze euros par mois

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Souscrivez à notre offre d'abonnement : 11€/mois et découvrez notre application mobile disponible sur Android et iOS.

Je m'abonne
Le Club de Mediapart mer. 1 juin 2016 1/6/2016 Édition du matin

Lastman : une aventure et un trio d’auteurs en ligne

Prolifique*, « geek » assumé, bédéaste et blogueur, les adjectifs ne manquent pas pour définir Bastien Vivès, avec pas moins de 23 albums chez sept éditeurs différents en six ans de sa jeune carrière. Composé de Balak (formé à l’animation, participant à l’album Lord of Burger sous l’égide d’Arleston), Vivès et Sanlaville (Le Fléau vert, Rocher rouge et Hollywood Jan), le trio réalise Lastman, bd inspirée et enlevée. 

Prolifique*, « geek » assumé, bédéaste et blogueur, les adjectifs ne manquent pas pour définir Bastien Vivès, avec pas moins de 23 albums chez sept éditeurs différents en six ans de sa jeune carrière. Composé de Balak (formé à l’animation, participant à l’album Lord of Burger sous l’égide d’Arleston), Vivès et Sanlaville (Le Fléau vert, Rocher rouge et Hollywood Jan), le trio réalise Lastman, bd inspirée et enlevée.

 

Publiée sous forme de feuilleton depuis le 14 janvier dernier sur Delitoon, portail de diffusion de bandes dessinées numériques sur le modèle des webtoons coréens, Lastman est une histoire de potes et de bagarre. Création originale qui puise dans le manga (Dragon Ball, Naruto, Yu-Gi-Oh !...), Lastman emprunte au genre shõnen ses codes stricts tout en apportant une touche sensible et humoristique toute européenne. Dans un royaume indéterminé, le jeune Adrian Velba se prépare pour le grand tournoi, point d’orgue d’une année d’entraînement aux arts martiaux. Mais il doit faire face à la défection de son partenaire et, seul, il ne pourra participer. À moins qu’il ne lui trouve un remplaçant. Cet équipier providentiel prendra les traits de Richard Aldana, anachronique et hâbleur, charmant et charmeur. Et la mère du jeune Adrian de succomber à ce séducteur en même temps que les adversaires de la paire de combattants aussi hasardeusement constituée.

Récit fin et référentiel, Lastman ose les dialogues modernes et adopte un ton décalé qui invite à une lecture double, revisitant et rendant hommage au sous-genre nekketsu avec la juste dose d’ingrédients traditionnels : un héros qui veut réaliser son rêve, de la romance, des pouvoirs magiques, l’envie de gagner ce tournoi d’arts martiaux au terme duquel « il ne peut en rester qu’un ». Ecrite et dessinée à six mains, Lastman compte déjà près de 600 pages (six tomes sont prévus) et on peut d’ores et déjà découvrir le premier épisode sur Delitoon en attendant la sortie en librairie dans le label KSTR de Casterman en mars prochain.

 

  • Lastman, de Vivès, Balak et Sanlaville à découvrir en avant première sur www.delitoon.com. Prochaine diffusion le lundi 21 janvier 2013.

 

 

 

* En 2012, les notes de blog de Bastien Vivès sont publiées sous la forme de mini-recueils thématiques chez Delcourt dans la collection shampooing (Le Jeu vidéo, La Famille, L'Amour, La blogosphère, La guerre). L’album qu’il a réalisé avec Ruppert et Mulot, La Grande Odalisque (Dupuis - Aire libre) a reçu en décembre le Prix Landerneau BD 2012.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Les commentaires sont réservés aux abonnés.

Construisez l'indépendance de Mediapart

onze euros par mois

Souscrivez à notre offre d'abonnement à 11€/mois et découvrez notre nouvelle application mobile.
Je m'abonne

L'auteur

Dominique Bry

Journaliste-pigiste. Critique BD.
Paris

L'édition

suivi par 187 abonnés

Papiers à bulles

À propos de l'édition

Actualité de la bande dessinée. Chroniques BD et critiques d'albums. Nouveautés et avant-premières. Séries cultes et découvertes. Interviews d'auteurs, scénaristes et dessinateurs.