Philippe Delaby, hommage

Le dessinateur Philippe Delaby est décédé brutalement mardi 28 janvier, d'un arrêt cardiaque, il avait 53 ans. Et je n’aime pas les nécrologies.

Le dessinateur Philippe Delaby est décédé brutalement mardi 28 janvier, d'un arrêt cardiaque, il avait 53 ans. Et je n’aime pas les nécrologies.

J’ai rencontré Philippe Delaby en juin 2013, dans le salon cossu d’un palace parisien, pour la sortie du tome 9 de Murena. A mille lieux du décor, deux amis, Jean Dufaux et Philippe Delaby qui travaillent ensemble depuis 1997. Le temps était compté, comme souvent, l’auteur et le dessinateur avaient enchaîné les interviews, l’hôtel voulait libérer le salon et après mon entretien, l’auteur et le dessinateur partaient pour une radio.

Et là, un moment suspendu devant la caméra, une heure entre sérieux et rires et Philippe Delaby qui prend son temps, à la fin de l’entretien pour signer mon exemplaire des Epines, discuter...

Jean Dufaux et Philippe Delaby s’installent sur un canapé bas, trop petit pour deux. Epaule contre épaule, ils partagent le micro cravate et s’amusent. Evidemment on coupe ces séquences au montage, toujours. Les voilà. Parce qu’elles disent un peu qui était Philippe Delaby. Le grand dessinateur qu’il est aura marqué l’histoire de la BD. Je voulais rendre hommage à l’homme que j’ai rencontré, au présent.

 

Hommage à Philippe Delaby © Mediapart

Crédit photographique : Catherine Lambremont / Dargaud (2002)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.