Dominique Bry
Journaliste à Mediapart

Billet publié dans

Édition

Papiers à bulles

Suivi par 199 abonnés

Billet de blog 31 mars 2014

«La Malédiction de Rascar Capac», Tintin et l'hergéologue

Considéré comme l'un des meilleurs spécialistes de la vie et de l'œuvre d'Hergé, Philippe Goddin se définit avec beaucoup d’humour et « beaucoup de guillemets » comme un « Hergéologue ».

Dominique Bry
Misanthrope sociable. Diacritik.com
Journaliste à Mediapart
© Hergé / Casterman / Moulinsart

Considéré comme l'un des meilleurs spécialistes de la vie et de l'œuvre d'Hergé, Philippe Goddin se définit avec beaucoup d’humour et « beaucoup de guillemets » comme un « Hergéologue ». Entretien. Auteur de nombreux ouvrages consacrés à Tintin et son créateur (Hergé, Chronologie d’une œuvre, sept tomes parus aux Editions Moulinsart), secrétaire général de la Fondation Hergé de 1989 à 1999 et professeur chargé de l'enseignement des arts plastiques, il vient de publier le tome 1 de La Malédiction de Rascar Capac chez Casterman. Rencontre et critique.

La Malédiction de Rascar Capac est une plongée au cœur de deux livres (Les 7 boules de cristal et Tintin et le temple du soleil), un travail qui tient de la genèse et de l’exégèse. En apportant éclairages, commentaires et remise en contexte, Philippe Goddin détaille chaque planche des 7 boules de cristal parue initialement dans le quotidien Le Soir de 1943 à 1944 pour révéler au lecteur de 2014 une version inédite, en version originale. Avec son format à l’italienne, La Malédiction de Rascar Capac donne à lire les strips originels en miroir d’informations exhumées par Philippe Goddin, informations qui reviennent sur les travaux préparatoires, sur la documentation utilisée, sur les « trucs » et secrets de fabrication d’une aventure de Tintin.

© Hergé / Casterman / Moulinsart

Dans le train qui le mène à Moulinsart, Tintin apprend en lisant son journal qu’une expédition archéologique vient de rentrer en Europe après un voyage d’exploration dans les régions de l’Amazone. Le reporter se fait alors interpeller par un compagnon de voyage qui le met en garde. Comment ne pas souligner d’entrée le talent d’Hergé pour la mise en abyme et l’ironie, mettant en garde le lecteur et le héros dès la première phrase : « ça finira mal cette histoire, vous verrez » ? Dès le début de l’aventure, tout est étudié pour créer un suspens, pour susciter l’attente : en y regardant même de plus près (ce que Philippe Goddin nous invite à faire), chaque strip est une petite histoire à lui seul sous la contrainte de la parution à suivre.

La Malédiction de Rascar Capac regorge donc d’informations qui permettent de (re)découvrir le livre avec plusieurs degrés de lecture : en déroulant l’aventure seule, en confrontant les faits et détails choisi par Philippe Goddin avec l’œuvre d’Hergé, en comparant – planche par planche – la version de l’album avec celle du Soir. Il explique le « comment » et le « pourquoi » de certaines scènes, de certains choix narratifs (mais ne cède pas à l’interprétation, ce que l’on peut regretter par endroits). Véritable redécouverte d’une œuvre parue il y a plus de 70 ans, La Malédiction de Rascar Capac n’est pour autant pas un travail de critique pure – Philippe Goddin s’en défend même et assume sa bienveillance à l’égard de l’œuvre d’Hergé. Au cours de l’entretien, il revient sur quelques points essentiels : la collaboration avec Edgar P. Jacops, pourquoi Hergé a retiré certaines scènes comiques de l’album, comment Hergé a vécu la quarantaine dont il a fait l’objet à l’issue de la guerre ou comment il a parfois sacrifié la vérité historique sur l’autel de la crédibilité et de la créativité.

© Mediapart

La Malédiction de Rascar Capac, un ouvrage éclairé, qui met à jour les fondations d’une œuvre et piquera la curiosité des tintinophiles comme des lecteurs moins avertis.

© 
  • Philippe Goddin / Hergé, La Malédiction de Rascar Capac, T1 Le mystère des 7 boules de cristal, 136 pages couleur, Casterman collection Moulinsart, 20€.
© Hergé / Casterman / Moulinsart
© Hergé / Casterman / Moulinsart

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Pouvoir d'achat
« Et Macron, il pense aux familles nombreuses quand tout augmente ? »
En avril 2022, selon l’Insee, les prix des produits de grande consommation vendus dans la grande distribution ont augmenté de 1,3 %. Une hausse des prix que subissent de plein fouet les plus modestes. À Roubaix, ville populaire du nord de la France, la débrouille règne.
par Faïza Zerouala
Journal — France
Violences conjugales : Jérôme Peyrat finalement contraint de retirer sa candidature
L’ancien conseiller d’Emmanuel Macron, condamné pour violences conjugales, renonce à la campagne des législatives. La défense catastrophique du patron de LREM, Stanislas Guerini, a accéléré les choses. Et mis fin à la gêne qui montait au sein du parti présidentiel, où personne ne comprenait cette « décision venue d’en haut ».
par Ellen Salvi
Journal
Affaire Jérôme Peyrat : « Le problème, c’est qu’ils s’en foutent »
Condamné pour violences conjugales en 2020, Jérôme Peyrat a fini par retirer sa candidature aux élections législatives pour la majorité présidentielle à deux jours de la date limite. Il était pourtant toujours soutenu par les responsables de La République en marche, qui minimisent les faits.
par À l’air libre
Journal
Élisabeth Borne et l’écologie : un certain savoir-rien-faire
La première ministre tout juste nommée a exercé depuis huit ans de nombreuses responsabilités en lien direct avec l’écologie. Mais son bilan est bien maigre : elle a soit exécuté les volontés de l’Élysée, soit directement contribué à des arbitrages problématiques.
par Mickaël Correia et Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
images écrans / images fenêtres
Je ne sais pas par où prendre mon film.
par Naruna Kaplan de Macedo
Billet de blog
Une fille toute nue
[Rediffusion] Une fois de plus la « culture » serait en danger. Combien de fois dans ma vie j’aurais entendu cette litanie… Et ma foi, entre ceux qui la voient essentielle et ceux qui ne pas, il y a au moins une évidence : ils semblent parler de la même chose… des salles fermées. Les salles où la culture se ferait bien voir...
par Phuse
Billet de blog
Quand le Festival de Cannes essaie de taper fort
La Russie vient de larguer 12 missiles sur ma ville natale de Krementchouk, dans la région de Poltava en Ukraine. Chez moi, à Paris, je me prépare à aller à mon 10e Festival de Cannes. Je me pose beaucoup de questions en ce mois de mai. Je me dis que le plus grand festival du monde tape fort mais complètement à côté.
par La nouvelle voix
Billet de blog
Entretien avec Ava Cahen, déléguée générale de la Semaine de la Critique
La 61e édition de la Semaine de la Critique se déroule au sein du festival de Cannes du 18 au 26 mai 2022. La sélection qui met en avant les premiers et seconds longs métrages, est portée pour la première fois cette année par sa nouvelle déléguée générale Ava Cahen qui défend l'amour du cinéma dans sa diversité, sa réjouissante monstruosité, ses émotions et son humanité.
par Cédric Lépine