Striptease

Céline Milliat joue avec nos nerfs.Tout y est, le regard charbonneux, la bouche vermillon, la robe qui ne demande qu’à être dézippée, les talons, les bas, le boa. Elle va nous faire un striptease, elle nous le dit, droit dans les yeux, nous donne même la définition, « déshabiller et titiller ».
http://www.artistikrezo.com/images/stories/redac2/Striptease_-_Theatre_de_la_Bastille.jpg Céline Milliat joue avec nos nerfs.Tout y est, le regard charbonneux, la bouche vermillon, la robe qui ne demande qu’à être dézippée, les talons, les bas, le boa. Elle va nous faire un striptease, elle nous le dit, droit dans les yeux, nous donne même la définition, « déshabiller et titiller ». Mi-oie blanche mi-pro, elle lève furtivement la robe annonce mutine un " mon cul " tout aussi charmant qu’agaçant. Pas d’entourloupe, la belle dit ce qu’elle fait, donne les recettes « surtout garder les talons ».S’en suivent tous les clichés, un dim up lui claque au visage, jusqu’au nu intégral avec figures en clair obscur digne du Crazy Horse. Et la voilà debout en pleine lumière à poil, tout simplement. Miss Mae, nom de scène en référence à Mae Dix, une chanteuse de cabaret des années 30 devenue strip-teaseuse presque par inadvertance, redevient la fille d’à côté. S’en suit une énumération de noms donnés « aux filles » des « Foufoune Darling », « Bonita Suprême » à Rita Renoir , célèbre strip-teaseuse qui dans une petite salle de Montparnasse ordonnait aux hommes de se déshabiller à leur tour. Céline Milliat n’est pas stripteaseuse, elle est actrice, elle dit qu’elle a « la trouille mais que ça l’excite trop pour ne pas aller jusqu’au bout’ . C’est avec Cédric Orain le metteur en scène et auteur qu’elle a créé le personnage de Miss Mae. Les mots font écran, parfois un peu pompeux dans leur volonté de souligner que l’on ne s’est pas trompé d’adresse. Miss Mae parle trop pour que les braguettes gonflent sans vergogne. Elle écarte les jambes, soulève un coin de robe laissant toute la question en suspend : Quel insondable mystère pourrait révéler la nudité ? Le corps et après? Quand après un dernier numéro de pole bar mené jusqu’à épuisement, le strip est aussi une discipline, elle arrive pour saluer pieds nus dans son t-shirt trop grand, on se dit Céline Milliat est définitivement une grande actrice.

 

Jusqu’au 17 décembre au théâtre de la Bastille à Paris

photo Denis Arlot

www.theatre-bastille.com

01 43 57 42 14

Du 11 au 14 janvier au théâtre 71 de Malakof

25 janvier à Mont St Aignan

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.