Véronique Klein
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

Perform !

Suivi par 54 abonnés

Billet de blog 11 nov. 2012

Dark Spring

Avec sombre printemps, l’auteur  Unica Zurn  embarque à cru dans un récit initiatique, un conte psychanalytique. Une enfant, une très jeune fille découvre une sexualité tourmentée. La petite brûle de désirs jusqu’à en mourir.

Véronique Klein
Multitâche
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

© 

Avec sombre printemps, l’auteur  Unica Zurn  embarque à cru dans un récit initiatique, un conte psychanalytique. Une enfant, une très jeune fille découvre une sexualité tourmentée. La petite brûle de désirs jusqu’à en mourir.  Un père absent, un frère incestueux, une imagination débordante, l’amour pour un étranger à perdre la raison, Le metteur en scène Bruno Geslin est familier des textes qui questionnent la sexualité et la liberté créatrice, la sexualité comme dernier endroit de liberté et de subversion.  On lui doit le magnifique « Mes jambes si vous savez quelle fumée » d’après Pierre Molinier et qui sera repris au théâtre de la Bastille à Paris en 2013. Son adaptation de  Sombre printemps prend la  forme d'un eoncert mis en scène. Avec la complicité du groupe Coming Soon et de l’actrice Claude Degliame il prend le texte dans toute sa noirceur rock et lui donne pour titre la version anglaise : Dark Spring.  Ensemble ils portent cette parole incandescente. Les six musiciens de Coming Soon illuminent de leur  présence juvénile, leur musique  porte l’énergie vitale et dévastatrice de l’auteur. Claude Degliame est tout autant actrice dans ce concert  que chanteuse dans ce spectacle. Depuis plus de trente ans, elle côtoie les textes des plus grands, avec son phrasé si particulier, cette manière d’articuler les mots du plus profond du ventre, de laisser traîne la dernière syllabe comme s’il fallait la ravaler ou l’éructer. Si l’on est irrité au départ, on se laisse prendre par l’étrangeté de cette voix, comme un chant viscéral, attentif au rythme de la langue, au martèlement d’une consonne, l’aigue d’une voyelle.  En jupe de tulle et Doc, Martens, Claude Degliame adopte une attitude dégingandée aussi candide que perverse, naturellement rock

Dark Spring  est présenté au Théâtre Paris Villette à Paris. La salle avec ses alcôves, ses pierres est un décor naturel parfait pour  le metteur en scène qui fait jouer le lieu à plein. Un voile s’ouvre et se ferme sur la scène, un parquet en damiers dessine la grande maison, théâtre des fantasmes de la fillette. Une atmosphère où la figure de l’ogre est omniprésente sans jamais être nommée. Des  images vidéos créent des jeux d’ombres subtils. Le Théâtre Paris Villette  est aujourd’hui en péril. Il est plus que jamais nécessaire de se mobiliser pour dire non à la fermeture d’un lieu de création singulier. Dark Spring en est un parfait exemple, un seul mot d’ordre : allez-y

Jusqu’au 24 novembre au Théâtre Paris Villette

Tél: 01 40 03 72 23

www.theatre-paris-villette.com

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Justice
À Rennes, la justice malmenée
En pleine mobilisation du monde judiciaire, des magistrats rennais racontent leurs désillusions et leurs regrets face à leurs propres insuffisances. Cernés par les priorités contradictoires, ils examinent chaque dossier en gardant un œil sur la montre. 
par Camille Polloni
Journal
Hôpital : « On prêche dans le désert, personne ne nous entend »
Les hospitaliers ont, une fois encore, tenté d’alerter sur les fermetures de lits, de services d’urgence, la dégradation continue des conditions de travail, leur épuisement et la qualité des soins menacée. Mais leurs manifestations, partout en France samedi, sont restées clairsemées.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Valérie Pécresse, l’espoir inattendu de la droite
La présidente de la région Île-de-France a remporté le second tour du congrès organisé par Les Républicains, en devançant nettement Éric Ciotti. Désormais candidate de son camp, elle devra résoudre l’équation de son positionnement face à Emmanuel Macron.
par Ilyes Ramdani
Journal — Extrême droite
Chez Éric Zemmour, un fascisme empreint de néolibéralisme
Le candidat d’extrême droite ne manque aucune occasion de fustiger le libéralisme. Mais les liens entre sa vision du monde et la pensée historique du néolibéralisme, à commencer par celle de Hayek, sont évidents.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
Get Back !!!
Huit heures de documentaire sur les Beatles enregistrant « Let it Be », leur douzième et dernier album avant séparation, peuvent sembler excessives, même montées par Peter Jackson, mais il est absolument passionnant de voir le travail à l'œuvre, un « work in progress » exceptionnel où la personnalité de chacun des quatre musiciens apparaît au fil des jours...
par Jean-Jacques Birgé
Billet de blog
Sénèque juste avant la fin du monde (ou presque)
Vincent Menjou-Cortès et la compagnie Salut Martine s'emparent des tragédies de Sénèque qu'ils propulsent dans le futur, à la veille de la fin du monde pour conter par bribes un huis clos dans lequel quatre personnages reclus n’en finissent pas d’attendre la mort. « L'injustice des rêves », farce d'anticipation à l’issue inévitablement tragique, observe le monde s'entretuer.
par guillaume lasserre
Billet de blog
« Une autre vie est possible », d’Olga Duhamel-Noyer. Poings levés & idéaux perdus
« La grandeur des idées versus les démons du quotidien, la panique, l'impuissance d’une femme devant un bras masculin, ivre de lui-même, qui prend son élan »
par Frederic L'Helgoualch
Billet de blog
J'aurais dû m'appeler Aïcha VS Corinne, chronique de l'assimilation en milieu hostile
« J’aurai dû m’appeler Aïcha » est le titre de la conférence gesticulée de Nadège De Vaulx. Elle y porte un regard sur les questions d’identité, de racisme à travers son expérience de vie ! Je propose d'en présenter les grands traits, et à l’appui d’éléments de contexte de pointer les réalités et les travers du fameux « modèle républicain d’intégration ».
par mustapha boudjemai