Nina Fisher

Voyage avec Nina Fischer, un duo qui scintille dans le ciel étoilé du Festival Péril Electro.

 

Sky is my ground © Anne-Lise  Dehée Sky is my ground © Anne-Lise Dehée

 

Pierre Boscheron et Elisabeth Gilly , look 70’s  paillettes et léopard inventent ensemble un paysage dont l’arpentage est un délice. Un voyage sensoriel, dans l’installation sonore de Pierre Boscheron. un trip tout en douceur guidé par la voix, ou plutôt les voix   d’Elisabeth Gilly. Polyglotte, chamane, conteuse, chanteuse, charmeuse, elle  vous embarque dans des mondes peuplés d’indiens, de Raymond, de princesses et de harengs.  Nappes de guitare, sons électro-pop,  on est transporté de bout en bout, sans aucune envie d’atterrir. Nina Fischer est programmée dans le cadre du festival Péril Electro . Une manifestation tout terrain qui ouvre très grandes les fenêtres de la musique électro , en proposant aussi du théâtre. On pourra y voir notamment une mise en espace du texte d’Alban Lefranc   « si  les bouches se   ferment »  mis  en lecture par Laurence de la Fuente suivi de la projection du film de Jean-Gabriel Périot « une jeunesse allemande ».                                                                                Péril Electro offre une programmation manifeste qui nous rappelle que ce  mouvement musical né dans les années 70 était avant tout contre culturel, subversif et éminemment politique.

 

Nina Fisher le 26 avril dans le cadre du Festival Péril Electro 22 avril-7 mai  à Confluences à Paris

Reservations : resa@confluences.net/ 01 40 24 16 46

 

Le programme détaillé du festival est à retrouver sur le site.

www.confluences.net

Pour écouter Nina Fisher : you tube.Nina Ficher music

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.