C'est parti pour le forage dans l'océan Arctique

A lire dans le New Scientist de ce jour.

La prospection a déja commencé au Groenland, et tout le monde affute ses super plateformes anti-banquise bien sur super-sécurisées. Et sans parler des tankers qui devront se frayer un chemin entre les icebergs...

Bref, malgré l'arrêt momentané des forages dans les eaux américaines, canadiennes et norvégiennes suite au désastre du Golfe du Mexique, tout le monde se prépare pour l'assaut. Evidemment, avec 13% des réserves estimées en pétrole et 20% en gaz, le ma(ri)got attire toutes les convoitises.

Bah, un iceberg noir en bas et blanc en haut, ça fait un peu comme une maison bretonne traditionnelle sur l'eau, non? Suffira d'y peindre quelques volets bleus et ça fera très joli sur fond de coucher de soleil sur mer d'huile...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.