BP aux abois...

12 juillet 2010 à 10h17 BP forcé à se vendre ? Les prédateurs se rapprochent

BP : PetroChina sur les rangs pour des coentreprises…

Le géant chinois PetroChina accueillerait favorablement un rapprochement avec le britannique BP, confronté aux conséquences de la marée noire dans le golfe du Mexique, a rapporté lundi le Financial Times, citant un responsable Mao Zefeng, responsable des relations avec les investisseurs chez PetroChina....

19 juillet 2010 à 09h39 La fin des stations-service BP ?

Les raffineries et les stations-service de BP emploient plus de la moitié de ses employés alors qu'elles ne comptent que pour 3 % de son bénéfice imposable. Selon «Sunday Times», le groupe britannique envisage de se séparer de ces activités afin de colmater le trou abyssal dans ses finances creusé par.......

 

Le gouvernement britannique prêt à céder pour 12 milliards de dollars d'actifs à l'américain Apache Corporation, dont.....

 

 

 

.....http://trends.rnews.be/fr/economie/actualite/entreprises/bp-force-a-se-vendre-les-predateurs-se-rapprochent/article-1194773170405.htm

 

 

 

Or on a beau chercher, il n’est jamais évoqué l'autre bilan de cette catastrophe, celui de l'étendue désastreuse des terres souillées, celui des pertes d’emplois, des maladies engendrées, de la détresse des humains, de la faune et la flore saccagées, du nombre de leurs espèces disparues peut-être à jamais, alors qu'une estimation du nombre des animaux serait possible dès lors qu’on fait ramasser la nuit les cadavres pour les détruire...

Le plancher océanique fissuré ?

Un commentaire édifiant, inquiétant aussi, extrait du site cité plus bas

10 juillet 2010 -- 8 h 17 Envoyé par Bernard Glazer

C'est incroyable comment toute cette histoire a été maquillée et cachée du grand public par le gouvernement, par BP et encore plus aberrant... par les médias. Il y a des choses extrêmement graves qui se passent dans le Golfe du Mexique et presque personne n'est au courant.

Il semble que ce soit une conspiration pour cacher la vérité... un autre Watergate version Oilgate peut être ! Quoiqu'il en soit, la situation dans le golfe est un véritable désastre et le plus surprenant c'est que le puits semble avoir des fuites importantes sous les strates inférieurs et qui remontent à la surface. Ils ont découvert des failles avec plusieurs panaches de pétrole sortant du fond de la mer et ce jusqu'à 20 miles du puits.

C'est vraiment très grave !

Ca signifie que le casing du puits a donc été brisé en profondeur et en plusieurs endroits, de l'écoulement dans les couches inférieures. Tout cela serait vraisemblablement dû à l'opération Top Kill où ils ont essayé de bloquer le puits précédemment, mais comme la pression était trop forte, le puits n'a pas pu supporter et s'est brisé en profondeur.

Ils ont dû arrêter la procédure quand ils se sont rendus compte que des panaches de pétrole sortaient à d'autres endroits au fond de la mer. La pression est tout simplement trop forte pour être retenue (entre 20.000 et 70.000 PSI). C'est impossible de bloquer ce puits, ils ne peuvent qu' aspirer le pétrole. Pas une seule machine humaine ne peut retenir une telle pression. Seule une charge nucléaire en viendrait peut être à bout, sinon ce serait encore pire.

Aller voir ce lien ci-dessous :

http://www.georgewashington2.blogspot.com/2010/06/bp-admits-that-if-it-tries-to-cap-leak.html

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.