Les suds, tout court #4 : Gaspar Claus

Chaque vendredi, découvrez un épisode de la websérie «Les Suds, tout court»: sous forme de mini concerts, cette nouvelle série de court-métrages musicaux permet d’offrir un éclairage particulier à l'œuvre d'un.e artiste invité.e par le festival, au cœur de sites patrimoniaux exceptionnels. Aujourd'hui Gaspar Claus au cœur de la Chapelle St-Honorat aux Alyscamps...

[Les Suds, tout court] Gaspar Claus © sudsarles

 

Violoncelliste tout-terrain, paradoxal et toujours ouvert à la surprise, il n’a de cesse de reconfigurer les cartes du monde de la musique. De la musique improvisée à la musique contemporaine, en passant par le flamenco ou la pop, il met sa technique exubérante au service d’innombrables collaborations (Serge Teyssot-Gay, Pedro Soler, Barbara Carlotti, Peter Von Poehl, Jim O’Rourke, Sufjan Stevens, Angélique Ionatos...). Il est de ces musiciens désentravés pour qui la musique est avant tout la manifestation d’une présence au monde, la célébration d’une certaine idée de l’amitié, du vivre ensemble, de la violence du plaisir.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.