Lexique du festivalier 2021

Festivalier.e.s, afin d'éviter de perdre votre latin la semaine prochaine, empressez-vous de lire ce lexique covidesque.

Pour mettre les bons mots sur la situation actuelle, je vous invite à vous emparer de ce vocabulaire approprié :

  • Airgasme : jouissance ressentie lorsqu'on retire son masque.
  • Attestarder : remplir son attestation de validité des tests alors qu’on est déjà dans la file du concert.
  • Clubster : endroit cosy pour retrouver sa bande, ou faire des rencontres, et revenir avec un covichinel * dans le réservoir.
  • Condéfinement: rester prochoin des autres.
  • Cobidité : embonpoint simultané de plusieurs personnes ayant vécu des situations de confinement.
  • Déconcerté : individu dont le concert réservé un an en avance a été annulé.
  • Facultatoire : se dit facultatif mais devient obligatoire.
  • Gelouser : envier son prochain qui s’enduit les mains de gel alors qu’on est soi-même en rupture de stock.
  • Hydroalcoolisme : tendance à s’enduire de gel hydroalcoolique plutôt que se laver les paluches.
  • Masquaraz : port du masque sous le nez.
  • Mascarpogne : tenir son masque à la main.
  • Pass salivaire : plus de gel hydroalcoolique, j’utilise mon lama portable. (Merci Stéphane)
  • Pénuriz : disparition éclair des denrées alimentaires du catering à l’annonce d’un possible nouveau confinement.
  • Rétroviral : port du masque à l’envers pour ramener les oreilles à leur place.
  • S’autobuer : quand les lunettes sont embuées à cause du masque.
  • Solimasquer : se rendre compte que l’on a conservé son masque alors que l’on est tout seul au concert.
  • Téléventiler : brasser du vent en télétravail.
  • Test PCR : s’essayer à la Putaing-Cong de Rhétorique

* covichinel : se dit d’un virus invasif des voies respiratoires

Anselme Koba

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.