«Orpheus XXI», l'orchestre de musiciens réfugiés aux Suds d'Arles

Réunis et présentés par le célèbre violiste JORDI SAVALL, des musiciens professionnels réfugiés en France partagent leurs cultures d’origine. Encadrés par la franco-syrienne WAED BOUHASSOUN (chant, oud), ils transmettent leur tradition musicale menacée à des enfants eux aussi déracinés. Leur première représentation en Europe avait lieu ce 14 juillet aux Suds, à Arles.

Avec ici, le chanteur et instrumentiste kurde Rushen Filiztek (divan saz, bağlama, cümbüş) fidèle à la tradition des bardes anatoliens, et le percussionniste (daf, rec, bendir, davul) Neset Kutas, Kurde de Turquie. Deux jeunes syriennes, Shaza (kanun) et Jawa Manla (oud, chant), les accompagnent sur des chants traditionnels kurdes et syriens. Concert enregistré au Musée départemental Arles antique le 14 juillet 2017.

 

Orpheus XXI aux Suds, à Arles

Programme :

Ehmedo chant d'amour kurde
Lamentation arabe
La Rosa Enflorece (chant séfarade)
La Canarie (d'après Terpischore - 1612 - Michael Praetorius)
Sharaf-elddine (chant religieux Yézidi)
Dhikrayati, Mohamed el-Kassabgi (compositeur Egyptien : 1892-1966)
Solo de Shaza et Jawa Manla
Stelle Splendens in monte
Sabiha, chant de la région de Mardin
Solo de Shaza et Jawa Manla
Mirkut : chant de récolte (Kurde)
Chant traditionnel arabe
Kevokê (danse kurde)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.