SUDS
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

Plein Suds

Suivi par 93 abonnés

Billet de blog 14 juil. 2017

ORPHEUS XXI Musique pour la vie et la dignité

Permettre l’intégration de musiciens professionnels réfugiés, la transmission et le partage de leur culture auprès des enfants et adolescents déracinés, tel est le vœu du musicien Jordi Savall à travers le projet Europe Créative « ORPHEUS XXI ».

SUDS
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Orpheus XXI, Musique pour la vie et la dignité, Musée départemental Arles antique © Florent Gardin

Permettre l’intégration de musiciens professionnels réfugiés, la transmission et le partage de leur culture auprès des enfants et adolescents déracinés, tel est le vœu du musicien Jordi Savall à travers le projet Europe Créative « ORPHEUS XXI ». Il s’agit dans un premier temps de former des petits orchestres de jeunes, âgés de 9 à 18 ans, réfugiés et citoyens européens, encadrés par des musiciens professionnels, eux aussi réfugiés. Ensuite les jeunes qui auront montré les meilleures capacités et une grande motivation prépareront pour 2018 une tournée européenne toujours sous la direction de Jordi Savall.

Le Festival des Suds accueille le premier concert du tout premier ensemble interculturel.

Rushen et Neset sont kurdes. Le premier était étudiant, il joue du saz, une sorte de luth à long manche, le second, professeur de musique, est percussionniste.

Neset : « On vient d’un pays dur. Mais aujourd’hui, qu’est-ce qu’on peut faire ? Je peux jouer, c’est positif. Je joue des sons traditionnels mais aussi ceux d’autres cultures. Je suis en train d’apprendre le monde. »

Shaza a quatorze ans, elle joue du oud et chante, et sa sœur Jawa, vingt-et-un ans, du qânun, une cithare sur table. Elles sont nées à Alep et habitaient Damas avant de fuir en 2015 la Syrie, en y laissant une partie de leur famille. Elles ont traversé la Méditerranée avec leur mère sur un bateau de pêcheur. Elles vivent actuellement en Hollande et participent au premier atelier.

Sous la conduite de Waed Bouhassoun, l’une des huit musiciens formateurs choisis par Jordi Savall, ils seront présents tous les quatre au Musée d’Arles antique.

Waed : « Ce premier concert représente beaucoup. De nombreux musiciens sont encore sur les trottoirs français. C’est un moyen de montrer un autre visage des réfugiés, un autre futur possible, de continuer à jouer la musique car il y a un patrimoine à transmettre, mais en l’adaptant à une nouvelle vie. Dans ce groupe, il n’y a pas de star. Chacun prend sa place, chacun donne et apprend de l’autre. »

L’échange, l’entraide, la transmission, la pratique collective, dans un contexte intergénérationnel et interculturel, sont des vecteurs forts du projet. A travers les dernières répétitions, on a pu ressentir toute l’énergie et toute la volonté engagée par chaque musicien. Leur répertoire aborde l’âge d’or de la musique arabe, rencontre la culture européenne à travers la musique médiévale chère à Jordi Savall, mais ils jouent aussi les compositeurs actuels, égyptiens par exemple.

« Il y a des morts chaque jour dans nos pays. Mais il y a aussi des mariages. La vie continue. Et tout le monde aime la musique. »

Orpheus XXI au Musée départemental Arles antique à 12h30 ce jour.

Bernard Déliane

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Politique
Pap Ndiaye fait déjà face au cyclone raciste
La nomination de Pap Ndiaye au ministère de l’éducation nationale a fait remonter à la surface le racisme structurel de la société française et de sa classe politique, une vague qui charrie avec elle la condition noire et la question coloniale. La réaction de l’exécutif, Emmanuel Macron en tête, donnera une première indication sur la tonalité du quinquennat.
par Ilyes Ramdani
Journal — États-Unis
Dans le Missouri, l’avortement a déjà presque disparu
En juin prochain, la Cour suprême des États-Unis abrogera probablement l’arrêt « Roe v. Wade », qui a fait de l’accès à l’IVG un droit constitutionnel. Mais dans le Missouri, État conservateur du Midwest, cela fait des années que les interruptions volontaires de grossesse se réduisent à peau de chagrin.
par Alexis Buisson
Journal — Violences conjugales
Johnny Depp/Amber Heard : un risque que les procès en diffamation sapent #MeToo
Le procès en diffamation qui oppose depuis plusieurs semaines Johnny Depp à son ex-épouse, l’actrice Amber Heard, ne cesse de susciter le malaise. Outre le côté spectacle, la diffamation apparaît ici détournée de son objectif premier. Au risque de bâillonner de potentielles victimes dans d’autres affaires. 
par Patricia Neves
Journal — International
« Sauver l’Amérique », huit ans dans les pas de ceux qui prêchent l’intolérance
Qui sont ces prédicateurs qui tentent d’imposer leur radicalisation religieuse aux États-Unis ? Qui parviennent, alors qu’une majorité d’Américains soutiennent l’IVG, à guider le bras de la Cour suprême dans un projet de décision très défavorable au droit constitutionnel à l’avortement ? Thomas Haley a suivi l’un d’entre eux, filmant ses prêches, ses actions, sa vie de famille. Glaçant.
par Thomas Haley

La sélection du Club

Billet de blog
Reculer les limites écologiques de la croissance… ou celles du déni ?
« À partir d’un exemple, vous montrerez que l’innovation peut aider à reculer les limites écologiques de la croissance ». L' Atécopol et Enseignant·es pour la planète analysent ce sujet du bac SES, qui montre l’inadéquation de l’enseignement des crises environnementales, et les biais de programmes empêchant de penser la sobriété et la sortie d’un modèle croissantiste et productiviste.
par Atelier d'Ecologie Politique de Toulouse
Billet de blog
Marche contre Monsanto-Bayer : face au système agrochimique, cultivons un autre monde !
« Un autre monde est possible, et il est déjà en germe. » Afin de continuer le combat contre les multinationales de l’agrochimie « qui empoisonnent nos terres et nos corps », un ensemble d'activistes et d'associations appellent à une dixième marche contre Monsanto le samedi 21 mai 2022, « déterminé·es à promouvoir un autre modèle agricole et alimentaire, écologique, respectueux du vivant et juste socialement pour les paysan·nes et l'ensemble de la population ». 
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
L'effondrement de l'écologie de marché
Pourquoi ce hiatus entre la prise de conscience (trop lente mais réelle tout de même) de la nécessité d’une transformation écologique du modèle productif et consumériste et la perte de vitesse de l’écologie politique façon EELV ?
par jmharribey
Billet de blog
Rapport Meadows 9 : la crise annoncée des matières premières
La fabrication de nos objets « high tech » nécessite de plus en plus de ressources minières rares, qu'il faudra extraire avec de moins en moins d'énergie disponible, comme nous l'a rappelé le précédent entretien avec Matthieu Auzanneau. Aujourd'hui, c'est Philippe Bihouix, un expert des questions minières, qui répond aux questions d'Audrey Boehly.
par Pierre Sassier