SUDS
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

Plein Suds

Suivi par 96 abonnés

Billet de blog 17 juil. 2020

SUDS
Abonné·e de Mediapart

Agir pour le vivant, «Faire orchestre»

Du 24 au 30 août, Actes Sud proposera sur Arles la première édition du festival Agir pour le vivant. En écho à cette manifestation, Les Suds, à Arles, au-delà des rencontres avec les artistes et des concerts, souhaitaient ouvrir la réflexion à ces sujets et aborder, à l’occasion du premier des plateaux radios en public, les questions : comment renouer avec le vivant, avec la nature ?

SUDS
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Agir pour le vivant © Florent Gardin

Les musiques, et tout particulièrement les musiques du monde ne sont-elles pas le dénominateur commun pour ce travail de réconciliation ?

Sous la baguette d’Eric Fourreau, rédacteur en chef de NectArt et de Dare Dare, Vinciane Despret, philosophe des sciences belge et auteure de Habiter en oiseau, et Franck Tenaille, journaliste spécialisé, ont échangé et fait partager leur vision d’autres mondes possibles. L’universitaire a su transmettre, à travers son approche poétique des territoires, tout l’intérêt quelle a su tirer de l’étude des chants des oiseaux et de ce qu’ils peuvent transmettre aux sciences humaines. Son livre, Habiter en oiseau, est une proposition de nouveaux imaginaires où le territoire ne serait plus seulement lieu de compétition d’appropriation de biens, mais un prétexte à la mise en spectacle où ce  que l’on s’approprie ce sont des répertoires afin de « faire orchestre ». Ce plaisir à faire ensemble composerait alors un groupe sage, ouvert aux périphéries et plein de ressources. A l’exemple de la période récente de confinement qui a permis aux oiseaux d’avoir un univers sonore enfin à eux où ils s’entendaient mieux (au deux sens du terme).

Franck Tenaille, spécialiste des musiques traditionnelles et des musiques du monde a, d’entrée, manifesté son refus de leur marchandisation. Ces musiques sont en connexion avec leur histoire, lieux du vivant, « du visible à l’invisible, au-delà de l’esthétique ». Il illustra ses propos de "virgules" sonores, telles l’imitation du crapaud accoucheur en Charente ou encore les deux crabes sauvages de Nouvelle Calédonie, témoignant que le chant n’est pas une invention humaine mais qu’il est, dans certaines cultures, en relation de consubstantialité avec les animaux. « Il existe d’autres visions du monde que l’on retrouve dans toutes les musiques du monde… Et même dans celles qui commencent tout à côté… en Camargue ». 

Anselme Koba

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Italie : l’abstention a fait le match
La victoire de la droite et de l’extrême droite en Italie en sièges cache une stabilité de son électorat. L’Italie n’a pas tant viré à droite sur le plan électoral que dans une apathie et une dépolitisation dont le post-fascisme a su tirer profit.
par Romaric Godin et Donatien Huet
Journal — Europe
Le jour où le post-fascisme a pris le pouvoir en Italie
Le parti de Giorgia Meloni a largement dominé les élections italiennes du 25 septembre. La coalition de droite devrait obtenir une majorité absolue au Parlement. Le résultat de décennies de confusionnisme et de banalisation du fascisme dans lesquels se sont fourvoyés tous les mouvements politiques de la péninsule.
par Ellen Salvi
Journal — Gauche(s)
Julien Bayou démissionne, les écolos sidérés
Visé par une enquête interne de son parti pour « violences psychologiques », le secrétaire national d’Europe Écologie-Les Verts et coprésident du groupe écologiste à l’Assemblée nationale a démissionné de ses fonctions. Il dénonce une « instrumentalisation des souffrances » à l’ère de #MeToo et à deux mois du congrès des écologistes.
par Lénaïg Bredoux et Mathieu Dejean
Journal — Gauche(s)
Boris Vallaud : « Je ne crois pas aux privilégiés d’en bas »
Soucieux de parler aux « classes populaires laborieuses », le chef de file du groupe socialiste à l’Assemblée nationale estime que leurs intérêts sont conciliables avec la transition écologique. Et met en garde contre la banalisation de l’extrême droite.
par Mathieu Dejean, Fabien Escalona et Pauline Graulle

La sélection du Club

Billet de blog
« Avoir 20 ans en Ukraine » : un témoignage plus nuancé
Dans son édition du 12 septembre 2022, l'équipe de « C dans l'air » (France 5) diffusait un reportage de 4 minutes intitulé : Avoir 20 ans à Kiev. Festif, le récit omettait que ces jeunes ukrainiens font face à des impératifs bien plus cruels. M'étant aussi rendu en Ukraine, j'écris à Maximal Productions un email ré-adapté dans le présent billet afin de rappeler une réalité moins télégénique.
par vjerome
Billet de blog
Tenir bon et reprendre l’offensive
Sept mois de guerre et d’atrocités en Ukraine, un peuple héroïque qui ne rompt pas et reprend l’initiative. La perspective, même lointaine, d’une libération de l’Ukraine devrait faire taire ceux qui théorisaient l’inaction devant les chars russes, validant la disparition d’un peuple et de ses libertés.
par Yannick Jadot
Billet de blog
La gauche en France doit sortir de son silence sur la guerre en Ukraine
[Rediffusion] La majorité de la gauche en France condamne cette guerre d'agression de l'impérialisme russe, demande le retrait des troupes russes de l'Ukraine. Mais en même temps reste comme paralysée, aphone, abandonnant le terrain de la défense de l'Ukraine à Macron, à la bourgeoisie.
par Stefan Bekier
Billet de blog
Ukraine : non à la guerre de Poutine
Face à la guerre, la gauche au sens large a pris des positions divergentes, divergences largement marquées par des considérations géopolitiques. Le mot d'ordre « non à la guerre de Poutine » permet d'articuler trois plans : la résistance des Ukrainiens contre l'agression russe, les mobilisations contre la guerre en Russie, la course aux armements.
par denis Paillard