Agir pour l'accessibilité

Alors que les acteurs culturels œuvrent par essence à rapprocher les personnes et à impliquer l’ensemble des habitants du territoire quel que soit leur bagage éducatif ou culturel, leurs différences, leur niveau social ou leur handicap, force est de constater qu’il reste encore beaucoup à faire pour que les projets soient réellement accessibles à tous.

Agir pour l'accessibilité © Marion Brun Agir pour l'accessibilité © Marion Brun
De quelles démarches positives et bonnes pratiques d’accessibilité peut-on s’inspirer ? Comment concevoir un projet inclusif ? Quel accompagnement proposer ? Quelle formation et compétence à réunir pour les médiateurs, artistes et équipes d’accueil des lieux et événements culturels ? Quelle prise en compte du handicap sans stigmatiser et discriminer les personnes ?

De premiers éléments de réponses furent apportés lors de la 25e édition du festival Les Suds, à Arles par Miguel Nosibor, chorégraphe de la Cie En Phase, Frédérique Tessier, responsable du Service éducatif du Festival International d’Art Lyrique d’Aix-en-Provence, Delphine Maurel, directrice de La Bulle Bleue, Patricia Souiller, médiatrice culturelle en charge de l’accessibilité au Musée Granet et Karine Lacôme, directrice de Cultures du Cœur 13.
Modérateur : Eric Besatti, rédacteur en chef de L’Arlésienne


Quand les Suds passent à l'action...

En partenariat avec la Fondation de France, SUDS, à ARLES a mis en place de mai à juillet 2020, des ateliers radiophoniques auprès de femmes arlésiennes en situation de handicap et adhérentes à l'Association des Paralysés de France.
Réunissant 8 femmes adultes, ces ateliers sont dirigés chaque lundi et mercredi après-midi par la réalisatrice Capucine Caro. Sur le thème "Visiter" - visiter la ville en situation de handicap, se visiter, visiter son corps - elles réalisent interviews, micro-trottoirs et reportages.

© Les Suds, à Arles

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.