Quand la dette des Français finance le chômage des Français


Le JT de 13h de France 2 présente l'utilisation faite des milliards du grand emprunt de Sarkozy. Priorité à l'innovation, parmi celles-ci un super robot a été mis au point pour améliorer la productivité des entreprises.


Aucun doute, les entreprises vont trouver la somme énorme qu'il coûte, car elles savent qu'elle vont l'amortir très rapidement en économie de main d'oeuvre que l'automatisation de leurs productions leur permettera. 


Mais cet énorme robot et les milliers d'autres, allant de l'imprimante 3D à la scannette d'encaissement de votre hyper marché ne vont toujours pas payer le chômage des milliers d'emplois qu'ils vont supprimer. Pour notre gouvernement par question de mettre en place la taxe sur les machines que le candidat Hollande avait évoquée dans l'émission "Des paroles et des actes" dans l'entre 2 tours de la présidentielle. Les gains de productivité doivent exclusivement bénéficier aux actionnaires et ne surtout pas être partagés avec l'intérêt général. La taxation des Machines et des Polluants : http://blogs.mediapart.fr/blog/pourlavenir/310512/proposition-de-financement-alternatif-de-la-protection-sociale-et-de-li, qui permettrait le financement du partage du travail et de maintenir notre protection sociale est absolument inenvisageable.


A quoi sert le progrès si c'est à faire le malheur des humains au lieu de soulager leurs corvées ? A quoi sert une production accrue s'il n'y a plus de consommateurs pour consommer ? Comment faire des profits sur des produits de masse quand il n'y a plus de masse pour les achetés. A quoi sert l'ENA qui n'enseigne pas le plus simple bon sens ? A quoi sert un gouvernement "socialiste" suicidaire qui nous conduit à l'abattoir FN ?

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.