Contre la LOI-CHÔMAGE, lançons la GRÈVE GÉNÉRALE DE LA CONSOMMATION

Face a l'obstination et la violence du gouvernement Valls pour imposer, à coup de 49/3, la LOI-CHÔMAGE, soyons plus intelligents. Utilisons ce qu'il nous reste de rapport de force dans la société de consommation. Faisons de la RÉSISTANCE NON VIOLENTE, faisons la GRÈVE GÉNÉRALE DE LA CONSOMMATION.

Valls et son gouvernement ont choisi la répression policière et judiciaire à outrance contre tous les opposants à la LOI-CHÔMAGE. Sous pretexte d'arrêter les casseurs, ils utilisent la violence de la police nationale (devenue leur milice privée) pour tabasser et gazer, tant les lycéens que les simples manifestants. Ils dévoient l'état d'urgence en traitant en terroristes les syndicalistes et les étudiants engagés. Dans ce jeu dangereux, ils sont prêts à aller jusqu'à mort d'homme(s). A cet engrenage de la violence nous ne pouvons pas gagner, et nous ne voulons pas de martyrs inutiles, soyons donc plus intelligents qu'eux.

 

Il y a une "nouvelle forme d'action" qui n'a encore jamais été utilisée mais qui mérite d'être essayée. Une action de RÉSISTANCE NON VIOLENTE qu'absolument aucune répression ne pourra arrêter. Cette action BLOQUERA L'ÉCONOMIE au point de mettre le MEDEF et le gouvernement à nos pieds. Gattaz lui même ordonnera à Valls de retirer sa LOI-MEDEF. Cette action que tout le monde, absolument TOUT LE MONDE peut faire, c'est la GRÈVE GÉNÉRALE DE LA CONSOMMATION.

 

Cette grève des achats s'ajoutera à toutes les grèves reconductibles des secteurs vitaux, comme les transports et les carburants. Toutes ces actions, tant sur la production que sur la consommation, BLOQUERONT L'ÉCONOMIE, et nous pourront IMPOSER LE RETRAIT DE LA LOI EL KHONRI au gouvernement.

 

Cette grève des achats, nous pouvons tous la faire, des lycéens aux retraitès, des précaires aux chômeurs. Sauver notre avenir commun de l'ESCLAVAGE d'un monde du travail dérégulé, est l'affaire de tous et est un choix de société qui implique un engagement actif. Dans la SOCIĖTÉ DE CONSOMMATION, il n'y a pas meilleur moyen d'agir que de ne PAS CONSOMMER.

 

Oui, avec la LOI DE LIBRE LICENCIEMENT ET DE PRÉCARITÉ A VIE, nous entrons dans une nouvelle société. Dans un monde sans code du travail, c'est la guerre commerciale à mort entre les entreprises. Pour survivre, ce sera à celle qui saura le mieux EXPLOITER sa main d'oeuvre et saura dégraisser, au bon moment, ses SALARIÉS JETABLES. Absolument TOUS LES EMPLOYEURS (de gré ou de force) deviendront compétiteurs dans le DUMPING SOCIAL, puisque ce sera la règle, aucunes entreprises ne jouant pas ce jeu ne pourra survivre. 

 

Cette compétition au moins disant social est en fin de compte ainsi suicidaire pour les (petits) patrons que pour les salariés. Sans consommateurs, même si les prix sont dérissoires, comment feront-ils leurs profits ? Mais la logique du court terme régit le monde capitaliste, et leurs chiens de garde des gouvernements à son service, légalisent la course au suicide collectif. Notre président, son 1er ministre et tout le gouvernement, ainsi que leurs godillots et leur Parti Scélérat, mettent consciencieusement en appliquation les directives de l'UE qui est au service de leur AMIE LA FINANCE. La populace n'a rien à dire là dessus. Si le 49/3 n'existait pas dans notre constitution, ils auraient bien trouver comment nous imposer cette régression sociale, comme il nous ont imposė le traité de Lisbone malgré notre vote NON à la constitution européenne en 2005.

 

Donc pour RÉSISTER sans subir le gazage et le matracage de la police de Valls au service du MEDEF, les syndicats, les partis de Gauche, les économistes atterrés, les associations... doivent lancer la GRÈVE DES ACHATS. Qui aura le courage d'appeler à un BOYCOTT DE LA GRANDE DISTRIBUTION. D'appeler, d'abord, à un jour par semaine (par ex les jeudis jour des manifs) d'HYPER-MARCHÉS MORTS, puis de monter en puissance en limitant de plus en plus notre consommation. Notre avenir vaut bien de faire l'économie de Coca-Cola, d'un N ème jeans pré-usé et pré-déchiré et du dernier gadget électronique.

 

Vite, contre la dictature du 49/3 et la société d'esclavage de la loi El Khoneri, utilisons notre arme absolue, notre pouvoir d'achat, lançons NOTRE GRÈVE DE LA CONSOMMATION.

 

https://blogs.mediapart.fr/edition/pole-emploi-mon-amour/article/180416/lettre-ouverte-la-cgt-comment-gagner-le-retrait-de-la-loi-el-khomri

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.