Big Brother Awards: les surveillants surveillés

http://www.editions-zones.fr/spip.php?article80

« Mais qui surveillera les surveillants ? » La célèbre phrase du poète latin Juvénal n’a sans doute jamais été autant d’actualité que dans nos sociétés, où le perfectionnement rapide des technologies de surveillance s’accompagne de menaces inédites sur nos libertés. L'équipe des « Big Brothers Awards » décerne chaque année des « prix Orwell » aux Ministres, élus locaux, hauts fonctionnaires, institutions, grands patrons ou petits chefs d’entreprises s’étant distinguées par leur action en faveur de la restriction des libertés publiques, du fichage de la population, de la généralisation de la biométrie ou de la surveillance des salariés.
Les promoteurs de la société de surveillance sortent ainsi de l'ombre et peuvent jouir de l'attention légitime du public et des médias., au travail encore bien trop souvent méconnu, sortent ainsi de l’ombre et peuvent jouir de l’attention légitime du public et des médias. Les heureux gagnants de l’édition 2008 auront cette année l’honneur de bénéficier d’une publicité supplémentaire, avec ce premier rapport annuel, qui présente de façon documentée leurs solutions innovantes pour placer la population sous contrôle.
Outre la présentation complète de chaque lauréat de l'année 2008, le livre fait le bilan de près de dix ans de politiques liberticides en France comme à l'étranger, dressant ainsi une très inquiétante chronique des avancées de la surveillance globale.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.