Un sondage. Où ça ? Sur Mediapart !

Je n'avais pas l'âge. Il paraît que l'on tient la toute première publication des indices boursiers dans le quotidien Libération pour une date-clef de ce journal. Un tournant, une fin, une promesse... c'est selon. En tout cas, un événement. Une rupture.

Ce soir, j'ouvre mon journal, Mediapart. La conférence de 19h. Second titre de la conférence : "POLITIQUE. Selon un sondage Opinionway, 51% des Français n'ont pas trouvé Nicolas Sarkozy convaincant lors de son intervention télévisée jeudi soir".

Rupture.

- Rupture car la loi n°2002-214 précise une obligation de publier un certain nombre d'informations incombant à une entreprise de presse publiant un sondage ; parmi lesquelles la taille de la population et la méthode d'échantillonnage.

- Rupture car je n'ai retrouvé ce sondage que sur un seul site, celui de tele-news. Qui ne publie pas non plus les informations exigées par la loi (mais qui accueille ses visiteurs par... une consultation en ligne sur la performance télévisée du président !).

- Rupture car, de fait, je n'ai toujours pas la taille de la population. Ni l'échantillonnage. Ni la méthode de présentation des résultats.

- Je ne sais donc pas si face aux 51% d'insatisfaits on trouve 49% de satisfaits, ou bien 49% de satisfaits + nspp (ne se prononcent pas) + indécis + refus de répondre, etc. Et dans ce cas, c'est beaucoup plus...

- Comme, par ailleurs, je ne sais pas la taille de la population, donc l'intervalle de confiance (si c'est un sondage aléatoire mais voir point suivant), rien ne m'assure que les 51% ne sont pas, tout aussi bien, 50,5, 50, 49,5 ou... 49% !

- Mais comme je ne sais pas s'il s'agit vraiment d'un sondage ou d'un "mix-méthodologique", comme il est indiqué sur le site de la société, je ne sais pas de quelle population provient l'échantillon, ni même s'il y a échantillon... Et s'il n'y a pas d'échantillon, il n'y a pas de sondage.

Alors, j'ai refermé le journal et suis retourné songeur dans la pénombre. Mediapart cédera-t-il si vite aux charmes du nombre mal acquis ?

La vigilance des lecteurs l'en gardera.

Amicalement,

FJ.

Et puis, en dépit des brèves trop rapides, bravo pour ce que vous faites ! 100% pour ! (euh...).

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.